Le robuste Danick Paquette a livré une excellente performance face aux Pétroliers au Colisée de Laval vendredi. Le #47 a marqué deux buts et récolté une passe dans une victoire de 7-4 des Jonquiérois.

Gain de 7-4 à Laval: «Les vrais Marquis se sont levés»

Les Marquis de Jonquière ont mis fin à une vilaine séquence de six défaites consécutives sur la route, vendredi, en s’imposant 7-4 face aux Pétroliers du Nord à Laval pour savourer une deuxième victoire consécutive contre les Lavallois. Du même coup, les troupes de Bob Desjardins ont signé un premier gain en trois matchs disputés au Colisée cette saison.

Dans cette belle victoire d’équipe devant 1411 spectateurs, l’entraîneur-chef Desjardins n’avait que de bons mots pour ses protégés qui ont su montrer le vrai visage des Marquis. «Ce soir, nous avons été les Marquis de Jonquière. Les vrais Marquis se sont levés!», a lancé d’entrée de jeu le pilote des Verts à l’autre bout du fil.

«Au-delà des points et de la victoire, ce que j’ai aimé, c’est qu’on a joué selon notre identité. À la sauce Marquis de Jonquière! Si nos adversaires veulent jouer avec habileté, on va le faire, s’ils veulent être physiques, on va l’être et s’ils veulent être ‘‘toughs’’, on va être ‘‘toughs’’!», a fait valoir Desjardins d’excellente humeur.

«Sérieusement, les Laferrière Oligny ont fait un travail incroyable, Mathieu Brodeur et Danick Paqutte ont été physiques et James Desmarais a probablement été le meilleur sur la glace. Les trois trios ont récolté des points et Karel Saint-Laurent a obtenu sa première victoire dans l’uniforme des Marquis», a-t-il conclu.

Festival offensif

Les Marquis ont amorcé sur les chapeaux de roues pour prendre les devants 2-0 après le premier vingt. Christian Ouellet a eu le meilleur sur le gardien Francis Leclerc sur des passes de Philippe Paradis et Francis Verreault-Paul. Cinq minutes plus tard, Danick Paquette doublait l’avance des Jonquiérois avec la complicité de ses compagnons de trio, Alexandre Quesnel et James Desmarais.

La deuxième période a donné lieu à une festival offensif de part et d’autre, mais ce sont les hommes de Bob Desjardins qui ont eu le meilleur en rentrant au vestiaire avec une avance de 5-3.

Vingt secondes après le début de la médiane, Yannick Riendeau a lui aussi trompé la vigilance du cerbère lavallois pour porter l’avance des siens à 3-0. Ses compagnons de trio, Jérémie Malouin et Alexandre Picard ont récolté une passe.

La réplique des Lavallois est venue avec un peu plus de 12 minutes à faire, Gabriel Lévesque trouvant une faille au gardien Karel Saint-Laurent. Une minute plus tard, la nouvelle acquisition des Marquis, James Desmarais, a fait regretter aux Lavallois de l’avoir échangé en redonnant une avance de trois buts aux Jonquiérois. Danick Paquette et le défenseur Spiro Goulakos ont récolté une mention d’aide sur le jeu.

Les Pétroliers ont voulu changer le tempo en envoyant Maxime Clermont devant le filet en relève de Leclerc (qui a fait face à 21 tirs). Ça a fonctionné puisque les Pétroliers ont sonné la charge. Les quatre dernières minutes au tableau ont d’ailleurs été fort occupées pour les gardiens. Loïk Leduc a réduit l’écart à 4-2, mais à peine une minute plus tard, Christian Ouellet a redonné une avance de trois buts aux siens toujours avec la complicité de Paradis et Verreault-Paul. Mais avec 59 secondes à écouler, François Bouchard parvenait à tromper la vigilance de Saint-Laurent pour porter la marque à 5-3.

À l’instar des deux premiers tiers, les Marquis ont frappé tôt en troisième alors que Philippe Paradis a profité d’une erreur du gardien de Laval pour doubler l’avance à 6-3 dans un filet béant. Avec un peu plus de sept minutes à faire, c’était au tour de Gabryel Paquin-Boudreau de marquer contre ses anciens coéquipiers.

Mais c’était sans compter Danick Paquet qui a enfilé son deuxième du match et son 12e de la saison avec l’aide de James Desmarais pour clore une rencontre fructueuse pour les Jonquiérois.

Les Marquis ont donc partagé les honneurs de cette séquence sur la route, eux qui s’étaient inclinés 5-4, jeudi, face aux Éperviers à Sorel.

En bref

Avec une récolte de trois, dont un but, James Desmarais a été reçu la première étoile du match, tandis que Danick Paquette (deux buts, une passe) a mérité la deuxième...

Philippe Paradis (un but, deux passes), Christian Ouellet (deux buts) et Francis Verreault-Paul (deux passes) se sont aussi distingués...

Le code de la suspension dont Steven Oligny écopée en s’en prenant à Chris Cloutier lors de la visite des Pétroliers le 10 janvier au Palais des sports a été changé et le #14 n’aura eu qu’un match à purger. Il était en uniforme vendredi à Laval où il a notamment livré un combat face à Cédric Labelle en début de deuxième...

De retour au jeu, Sébastien Laferrière n’a pas perdu de temps lui non plus en jetant les gants devant Patrick Bordeleau à mi-chemin de la première et en prenant part aux escarmouches en fin de rencontre, ce qui lui a valu un dix minutes d’inconduite...

Les attaquants Jean-Sébastien Bérubé et Jean-Simon Allard n’étaient pas en uniforme...

Il reste maintenant 12 matchs aux Marquis en saison régulière, dont cinq au Palais des sports...