En plus des deux transactions mineures à la date limite, en début de semaine, les dirigeants des Marquis se sont également entendus avec le Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger, au cours des dernières heures.

Enfin un alignement complet

Affichant maintenant un alignement complet, les Marquis tenteront de mettre un frein à une série d’insuccès devant leurs partisans à leur seule rencontre de la fin de semaine, vendredi soir, lors de la visite du Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce, au Palais des sports.

Les Jonquiérois ont perdu leurs quatre dernières rencontres à domicile. Pendant ce temps, ils vont bien sur les patinoires adverses, ayant remporté leurs trois derniers matchs. « On va pouvoir se concentrer seulement sur un match. Dernièrement, on joue pas mal tout le temps mieux lors du premier match de la fin de semaine. J’espère que ce sera le même scénario et qu’on va sortir aussi fort », d’insister l’entraîneur-chef Benoît Gratton.

« Oui, on a connu moins de succès dernièrement à la maison, mais je pense qu’il faut arrêter d’y penser. C’est entré dans notre tête et je sens qu’à domicile on joue avec le bâton un peu trop serré dans nos mains avec une petite nervosité. On a une bonne équipe, il faut jouer avec confiance et ramener cette attitude qu’on avait au début de la saison ou les années précédentes », mentionne-t-il.

Pour une rare fois depuis son arrivée à la barre de l’équipe l’an dernier, Benoît Gratton pourra compter sur un alignement complet.

« Avec tous nos effectifs, c’est certain qu’on veut aller chercher un certain momentum pour rentrer dans les séries et ça commence vendredi », avance-t-il.

« C’est surtout qu’on veut créer une certaine chimie. Certains matchs cette année, ce n’est pas qu’on ne voulait pas garder les mêmes joueurs ensemble ou les mêmes paires défensives, mais on ne pouvait pas. En ayant un alignement complet, on va essayer quelques expériences pour les derniers matchs et essayer d’aller chercher une synergie. Ça ne peut pas arriver à un meilleur moment », d’estimer Benoît Gratton, précisant que la brigade défensive sera dorénavant complétée par Jean-Michel Bolduc, Jonathan Diaby, Mathieu Brisebois, Jonathan Oligny, Ryan Sullivan, Vincent Richer. Pour sa part, Spiro Goulakos pourrait se joindre au groupe d’ici quelques semaines. C’est également complet en attaque et le défenseur Danick Malouin sera même utilisé en attaque sur une quatrième ligne avec Steven Oligny. « Avec ces deux-là sur les ailes, on va essayer d’aller chercher de l’énergie et l’élément robustesse », indique-t-il.

Vigneault-Bélanger signe

En plus des deux transactions mineures à la date limite, en début de semaine, les dirigeants des Marquis se sont également entendus avec le Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger, au cours des dernières heures. Il sera l’un des attaquants supplémentaires de l’équipe. « C’est un gars de la place. Si jamais on se retrouve dans le même scénario que l’an dernier avec beaucoup de blessés, il va pouvoir nous aider. Il a l’expérience de la ligue et a déjà joué avec nous. Ça convenait bien », de noter Benoît Gratton.

En plus de cette signature, rappelons que les Marquis ont envoyé Gabriel Lévesque à Saint-Jérôme contre les droits de Louis-Marc Aubry et un choix de deuxième ronde, en plus de rapatrier Yann Poirier en retour d’un choix de 4e ronde.