Alexandre Picard et James Desmarais font partie des nouveaux venus qui se sont présentés au camp des Marquis de Jonquière.

Desmarais attire les regards

Parmi les nouveaux visages qui se sont joints aux Marquis de Jonquière lors du camp d'entraînement, James Desmarais est de ceux qui ont attiré les regards. Ce qui est bien normal puisqu'il a été le premier choix des Marquis lors du repêchage de la LNAH, en août dernier. En entrevue, le nouveau venu, qui s'est bien intégré au groupe, a rappelé qu'il s'amène à Jonquière avec l'intention de contribuer aux succès de l'équipe d'abord et avant tout.
L'attaquant de 38 ans est de retour au Québec depuis seulement trois mois, lui qui a joué dans différents circuits en Europe au cours des 12 dernières années.
Père de trois garçons âgés de 18, 14 et 7 ans, James Desmarais a décidé de poser ses valises dans la Belle Province et a choisi de prolonger sa carrière de hockeyeur dans la LNAH. Un calibre dans lequel il a déjà joué, mais à une époque beaucoup plus tumultueuse. Il a en effet évolué pour les Prédateurs de Granby en 2003-04 et les Dragons de Verdun en 2004-05. Les nombreuses bagarres et la robustesse qui caractérisaient cette époque du senior n'avaient toutefois pas affecté sa production, lui qui avait inscrit 23 buts et récolté 29 passes en 31 matchs avec Granby, et produit 51 buts et 61 passes en 57 matchs avec Verdun. 
« La décision de me joindre aux Marquis n'a pas été longue à prendre, d'autant plus que c'est la place où venir jouer dans la ligue, tout le monde le sait », explique-t-il en entrevue. 
« Je savais que j'étais de retour au Québec pour offrir un peu de stabilité à ma famille et parce que je voulais encore jouer. Les Marquis me donnent cette possibilité de continuer à jouer au lieu de prendre ma retraite. De plus, Lucien Paquet (dépisteur en chef) a été mon gérant quand j'ai joué à Granby et à Verdun et nous avons toujours gardé de bons liens. »
Le sympathique joueur ne sait pas vraiment à quoi s'attendre en terme de calibre puisqu'il vient de rentrer au Québec et il n'a pas vu de matchs du circuit semi-pro. « Apparamment, ça s'est beaucoup amélioré depuis le temps. À l'époque, à Verdun et Granby, on avait 12 toughs dans l'équipe et ça brassait pas mal, mais ça ne faisait pas partie de mon style de jeu », rigole-t-il.
James Desmarais a bien aimé la chimie de l'équipe, lui qui a pu côtoyer ses nouveaux coéquipiers en fin de semaine. « Les gars des autres clubs et les personnes à qui j'en ai parlé m'ont dit que c'était la meilleure place où jouer. Ça se voit et ça se ressent que c'est une grande famille et c'est le fun ! Moi je suis ici pour aider, pour gagner, jouer au hockey et m'amuser, pas pour déranger et je pense que Lucien (Paquet) le sait. Il me connaît et sait le genre de joueur et de personne que je suis, alors je ne pense pas qu'il serait venu me chercher si ça n'avait pas été bien », ajoute celui qui a joué la dernière saison avec les Giants de Belfast en Irlande du Nord (16 buts, 32 passes en 47 parties en saison régulière). 
Sérieux, il est déjà en quête d'une patinoire pour l'aider à maintenir une bonne forme. « Je vais essayer de m'entraîner une ou deux fois semaines sur la glace. Il y a une ligue à Lachenaie, près de Montréal, où il y a pleins joueurs seniors qui s'entraînent le mercredi. Ça coupe la semaine en deux et ça tomberait bien. »
Les Marquis en bref
• Le vestiaire des Marquis de Jonquière a subi une cure de rajeunissement qui n'était pas un luxe. Le tapis caoutchouté de la chambre a été changé, les douches et le vestiaire rénové, les gros tuyaux ont été repeints et un mur a été défoncé pour aménager une salle de casiers. Un téléviseur devrait bientôt être installé pour le visionnement des vidéos de match, avec un tableau de la patinoire en dessous pour les stratégies à établir...
• Week-end bien rempli pour Luis Tremblay et Jean-Michel Bolduc. Luis et sa conjointe Corinne ont en effet fait baptiser leur petit Léo samedi et Jean-Michel en est le parrain. Avec le camp d'entraînement, c'était un beau défi...
• Parlant de bébé, le capitaine Hugo Carpentier sera à nouveau papa en novembre, cette fois-ci d'un petit garçon. On espère que ce dernier sera aussi sage que sa grande soeur qui a été un super bon bébé...
• Le camp préparatoire des Marquis donne toujours lieu à de chaleureuses retrouvailles entre les joueurs. La bonne humeur est au rendez-vous, tant du côté des joueurs que du nouvel entraîneur-chef Benoit Gratton, de son adjoint Martin Gagné et de tous les membres du personnel de soutien...
• Même le dépisteur en chef Lucien Paquet a été présent toute la fin de semaine, tout comme le copropriétaire Marc Boivin. Les deux semblent très satisfaits de leur groupe pour 2017-18...
• La bonne forme des joueurs présents au camp impressionne toujours Benoit Gratton chaque fois. « Quand les joueurs jouaient professionnels, ils se concentraient uniquement sur le hockey. Ici, c'est du semi-professionnel, mais les gars doivent travailler en plus. Mais ils sont sérieux, ils sont en forme et les pratiques ont été intenses », assure-t-il...
• Lors des festivités entourant la conquête de la coupe Vertdure, les Marquis ont fait tirer une bague des champions 2016-17 parmi les partisans qui ont acheté leur billet de saison en prévente et c'est M. Rémi Bolduc, de Pro-Sag Mécanique, qui a été l'heureux gagnant... Johanne Saint-Pierre