Cédrick Desjardins

Desjardins: retour confirmé

Le gardien numéro un des Marquis, Cédrick Desjardins, sera de retour la saison prochaine, tout comme les frères Danick et Jérémie Malouin.

Les dirigeants de la formation jonquiéroise de la Ligue nord-américaine de hockey ont commencé à annoncer les signatures. D’autres suivront dans les prochains jours, dont des joueurs connus pour leur carrière professionnelle. « C’est une pièce importante de l’équipe. C’est une très bonne nouvelle. Une équipe de hockey, ça commence devant le but et c’est une sécurité. C’est un gros morceau, ça, c’est sûr », fait valoir le directeur général Marc Boivin.

La saison dernière, Cédrick Desjardins a connu une saison un peu plus difficile que sa première dans le circuit senior québécois, couronnée de succès et du championnat. Il a tout de même remporté 13 de ses 17 décisions et affiché une moyenne de 3,04, un demi-point de plus qu’en 2016-2017, mais avec sensiblement le même pourcentage d’arrêt de ,904. « Ma première année, on a gagné le championnat. C’est sûr que la deuxième année, on est quelque peu déçus du résultat. De revenir et me donner une chance de remporter les grands honneurs, c’était le plan de match », d’exprimer le gardien de 32 ans, reconnaissant avoir eu une saison de hauts et de bas, un peu à l’image de l’équipe.

La sortie des Marquis en demi-finale en séries face à Rivière-du-Loup est encore difficile à avaler quelques mois plus tard.

« Ça va être une motivation. Les dirigeants de l’équipe ont également fait quelques changements pour donner les meilleures chances d’avoir une équipe compétitive. C’est triste parce qu’on a perdu de très bons joueurs et de bonnes personnes également, mais en même temps, ça fait partie du hockey. Les Marquis vont toujours afficher l’excellence sur la patinoire », de souligner Cédrick Desjardins, axant sur l’importance d’un bon début de saison.

Il croit également qu’avec maintenant cinq équipes au Québec, en plus de la nouvelle formation de Berlin, aux États-Unis, la parité sera bien installée lors de la prochaine saison. Il observe également un phénomène alors que plusieurs joueurs effectuent un retour aux sources après quelques années chez les professionnels. « On a des joueurs qui peuvent donner encore de très bonnes années de hockey qui se joignent à notre ligue et continuent de faire du hockey de compétition. Comme plusieurs, j’ai passé à travers de couper les liens avec le hockey professionnel. En terme de qualité de hockey, ça se rapproche vraiment du hockey professionnel », d’évaluer le gardien d’expérience qui a disputé six matchs avec le Lightning de Tampa Bay entre 2010 et 2014.

Pour leur part, les frères Malouin représentent des vétérans des Marquis, étant avant tout reconnus pour leur jeu physique. « Ce sont deux gars qui vont à la guerre et dédiés à la cause des Marquis », insiste Marc Boivin, précisant que l’an dernier, Danick Malouin a subi une blessure importante à un doigt lors d’un combat qu’il a traîné le reste de la saison. « Là il est en forme et prêt », d’assurer le directeur général, précisant que le défenseur se présentera en pleine forme, ayant perdu 25 livres au cours de l’été.