Des Marquis plus aguerris vont affronter les Éperviers

Le DG Marc Boivin est persuadé que les Marquis qui se présenteront contre les Éperviers à Sorel, vendredi, seront fort différents de l’équipe qui a croisé le fer avec les Sorelois au premier tour des séries de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) en mars. « Le déclic s’est fait à Edmundston (contre Rivière-du-Loup). À partir de ce moment-là, j’ai senti un revirement de situation ! »

Lors de la ronde quart de finale, le DG estime que ses troupes ont eu le malheur de se laisser embarquer dans le jeu de Sorel. « Au premier match à Sorel, j’étais sûr et certain que nous n’étions pas prêts. Mais là, ce n’est plus la même équipe du tout ! », affirme Marc Boivin, en soulignant que le vétéran Yann Joseph a été un leader dans ce changement d’attitude. « C’est un vétéran qui a gagné plusieurs coupes et il sait ce que ça prend pour gagner. »

Est-il surpris que ses troupes soient parvenues à renverser la vapeur et à remporter la série contre Thetford samedi soir ? « Oui et non. On a connu une saison avec des hauts et des bas. On a eu de la misère à avoir un alignement complet et il nous a manqué des joueurs importants. Par exemple, quand Spiro Goulakos est là, ça paraît. Mais par contre, nous avons plusieurs gars qui ont du caractère dans cette équipe », fait-il valoir, rappelant que la présente édition a été passablement renouvelée avec le départ de 12 joueurs des éditions précédentes.

Le DG des Marquis a aussi rappelé que lors de la première série contre Sorel, les Marquis avaient été privés des services de Danick Paquette et de Jonathan Diaby en raison de suspensions. « Quand on perd des gars de même, ça paraît », souligne-t-il.

« Les Éperviers ont un bon groupe de défenseurs et ils sont sournois. Nos joueurs devront donc être disciplinés. Il ne faut plus embarquer dans leur jeu. Les gars ont pris confiance et en ce moment, ils sont en train d’apprendre ce qu’il faut faire pour gagner. De plus, les gars payent le prix. Il y en a des sacs de glace (après les matchs). Ils ont pris confiance, surtout après avoir gagné un match comme celui de vendredi soir ! »

Ce seront donc des Marquis plus aguerris qui se présenteront face aux champions des séries de mai 2018. « Si on gagne le premier match vendredi, je peux te dire que la série ne sera pas pareille et c’est ça qu’on va aller faire vendredi », de conclure avec conviction Marc Boivin.

+

AUTOBUS DES MARQUIS

Les partisans des Marquis de Jonquière qui souhaitent aller encourager l’équipe pour le premier match de la finale, vendredi, à Sorel-Tracy, doivent réserver leur forfait d’ici mercredi, 17h. Le coût du forfait est de 62$, incluant le transport et le billet. Le départ aura lieu vendredi à 14h30 du Palais des sports de Jonquière. Un arrêt à Chicoutimi est prévu pour 14h45 si nécessaire. Au moins 45 personnes doivent avoir réservé leur place pour officialiser le départ. Pour réserver, laissez un message sur la boîte vocale du (418) 542-3199. Les gens seront fixés mercredi, à 18h, à savoir s’il y a eu assez de demandes pour noliser l’autobus.