C'est dommage, parce que l'on a livré un très bel effort», souligne le grand manitou des Marquis, Dean Lygitsakos.

Défaite crève-coeur

C'est avec une déchirante défaite en prolongation que les Marquis de Jonquière ont commencé leur fin de semaine sur la route hier, perdant 4 à 3 contre les Éperviers de Sorel-Tracy.
Une bévue, dès le début de la prolongation, aura coulé les Marquis.
«Une passe à l'aveuglette a été faite pendant que notre gardien était sorti de son filet. Stéphane Roy a seulement eu à pousser la rondelle dans le filet désert. C'est une fin plate. On perd un point. On a toutefois dominé dans les chances de marquer, ce qui est une statistique très importante pour moi. On a manqué deux ou trois belles occasions dans l'enclave en fin de troisième. C'est dommage, parce que l'on a livré un très bel effort», souligne le grand manitou des Marquis, Dean Lygitsakos.
Denis Hamel a ouvert la marque en première. Guillaume Coudé-Tremblay, contre son ancien club, et Stéphane Roy, en avantage numérique, ont toutefois permis aux Éperviers de Sorel-Tracy de retraiter au vestiaire avec une avance de 2 à 1.
Luis Tremblay a ensuite marqué son premier but depuis son retour avec les Marquis, lui qui a été acquis par voie de transaction le 24 décembre. Hugo Carpentier a donné la priorité, 3 à 2, aux Jonquiérois en deuxième.
En troisième, Maxime Charron a ramené les deux clubs à la case départ. Puis, en prolongation, Roy a permis aux locaux de triompher.
«J'ai beaucoup roulé mes trios. Tout le monde a bien joué. Luis Tremblay a vraiment joué un bon match. Je l'ai utilisé seulement à l'attaque. (Jonathan) Parisien a repris son poste en défensive. (...) Il y a eu trois combats, beaucoup de bonnes mises en échec. Il y a eu très peu d'arrêts de jeu. C'était une bonne partie; ma seule déception c'est le pointage.»
Busque en Norvège
Jean-Michel Bolduc (absent en raison de son travail), Yvan Busque (qui est en essai en Norvège jusqu'au 15 janvier), Francis Charette et Yannick Tremblay (blessés) étaient absents. Dans le dossier de Busque, Lygitsakos mentionne que le joueur a demandé à l'équipe norvégienne de statuer sur son cas d'ici le 15 janvier afin qu'il puisse revenir à Jonquière si l'organisation ne le juge pas suffisamment bon pour jouer dans le calibre européen.
Les Marquis seront les visiteurs, ce soir, à Saint-Georges. La formation, dont le propriétaire a récemment annoncé que l'équipe pourrait quitter la LNAH si davantage de partisans ne se présentent pas aux rencontres, montre un dossier de 24 points en 23 parties.