Le vétéran James Desmarais a inscrit deux filets dans la convaincante victoire des Marquis de Jonquière, vendredi soir, contre les 3L de Rivière-du-Loup.

Chapeau Spiro !

Malgré un début de saison plus ardu, les Marquis de Jonquière ont récompensé les quelque 1400 spectateurs qui s’étaient déplacés au Palais des sports, vendredi, en leur offrant un victoire convaincante de 6-3 contre les 3 L de Rivière-du-Loup.

La grande vedette de la soirée a été la plus récente acquisition à la ligne bleue, Spiro Goulakos, qui a réussi un tour du chapeau, en plus d’amasser une passe. Le vétéran James Desmarais s’est aussi distingué avec un doublé, tandis que Jean-Sébastien Bérubé et Danick Malouin ont chacun récolté deux passes.

L’entraîneur-chef des Marquis, Benoit Gratton, était évidemment heureux de la prestation des siens, qui a mené à une deuxième victoire consécutive. « Depuis le dernier week-end, je dirais que sur les neuf dernières périodes, nous en avons joué huit bonnes. C’est bon signe. Je sens que la cohésion est de plus en plus présente entre les joueurs. C’est une belle victoire, même si, encore une fois, on a joué un peu avec le feu vers la fin et qu’on leur a donné un peu d’espoir. Mais dans l’ensemble, j’estime qu’on a contrôlé le match du début à la fin », a-t-il souligné.

Le pilote des Marquis a également eu un bon mot pour les recrues Goulakos et Samuel Blanchet. Goulakos n’avait pas vraiment disputé un match avant vendredi soir.

« On savait que Goulakos avait les habiletés pour aller chercher des buts comme ceux qu’on a vus ce soir, qui étaient vraiment spectaculaires. Et il a été solide défensivement », a confirmé Gratton, qui a aussi de bons commentaires à l’endroit de Blanchet.

« C’est une belle découverte. C’est un joueur qui patine bien et qui a été patient avec la rondelle. Il ne précipitait pas ses jeux. [...] Il a bien complété le duo de Jérémie Malouin et Jean-Sébastien Bérubé », a indiqué le pilote des Marquis. Ces derniers rendront une première visite aux BlackJacks de Berlin (É.-U.) samedi soir.

Explosion en deuxième

Après une première période infructueuse malgré de beaux efforts, les Marquis se sont repris de belles façons en deuxième avec une explosion de quatre buts.

En moins de cinq minutes, ils ont enfilé deux buts en 34 secondes, oeuvres de James Desmarais et de Samuel Blanchet, à leur première prestation devant les partisans du Palais des sports cette saison.

Le défenseur Spiro Goulakos, nouvellement acquis, a réussi un tour du chapeau, en plus d’amasser une passe. La victoire est allée au dossier du gardien Cédrick Desjardins

La frustration s’est fait sentir chez les visiteurs. Accrochages, rudesse, bousculades : la deuxième a été plutôt tumultueuse. Les Marquis sont tombés dans le panneau à quelques reprises. D’ailleurs, pour la première fois depuis le début de la saison, la foule, mécontente du travail des officiels, a scandé son slogan favori pour manifester sa désapprobation. Cela dit, les visiteurs ont aussi eu leur lot de visites au cachot.

« Quand tu joues contre des joueurs comme (Maxime) Villemaire et (Jean-Philippe) Chabot, ce sont des joueurs qui vont être dans ta face du début à la fin et qui vont te parler sans arrêt. Oui, il y a eu de l’indiscipline, mais eux aussi, ils ont pris des punitions stupides. Quand nous avons eu la pause, j’ai dit aux gars de ne pas embarquer dans leur jeu, qu’on menait par trois buts et que c’était leur seul moyen de revenir contre nous, qu’on tombe dans ce piège », souligne-t-il.

Les troupes de Benoit Gratton ont d’ailleurs conforté leur avance à 3-0 grâce à un beau tir du poignet de Spiro Goulakos, sur une passe de Jean-Sébastien Bérubé.

Les Louperivois ont toutefois profité de l’indiscipline des locaux pour marquer en avantage numérique, sur un tir de Michaël Rhéaume.

Loin d’avoir dit leur dernier mot, les Jonquiérois ont répliqué avec 22 secondes à écouler à la médiane.

La vedette de la soirée, Goulakos, a profité d’un jeu de puissance pour gonfler l’avance des Jonquiérois à 4-1 avant de retraiter au vestiaire.

La troisième a démarré sur les chapeaux de roues. Goulakos a réussi son tour du chapeau aux dépens du gardien Loïc Lacasse après à peine 1min12s. La réplique des 3 L de Rivière-du-Loup n’a pas tardé. Environ une minute plus tard, Raphaël Bussière est parvenu à déjouer Cédrick Desjardins.

L’indiscipline des Marquis a été coûteuse, et un coup de tête de Desjardins leur a valu un quatre minutes et un déficit de deux hommes sur la glace. Les visiteurs en ont profité pour réduire l’écart à 5-3, encore une fois sur un tir de Bussière.

En troisième, James Desmarais a permis aux Marquis de doubler leur avance avec le dernier but de la rencontre, sur une passe de Dannick Paquette.