Alexandre Picard a joué pour différentes équipes en Europe au cours des dernières années.

Alexandre Picard s’amène à Jonquière

Les Marquis de Jonquière ajoutent une pièce importante à une attaque déjà bien garnie. Alexandre Picard, ancien choix de première ronde des Blue Jackets de Columbus en 2008, se joint à la formation jonquiéroise.

Picard avait été retenu en première ronde par les Marquis au repêchage universel de la Ligue nord-américaine, en 2017. Âgé de 33 ans, il a passé les six dernières saisons en Europe, mais il se retrouvait sans contrat. C’était avant que les Marquis réussissent à le convaincre de s’aligner avec eux.

Le nouveau venu sera en uniforme pour les deux matchs de la fin de semaine, vendredi et samedi, contre les 3 L de Rivière-du-Loup. Le premier duel aura lieu dans le Bas-Saint-Laurent et les deux formations se retrouveront samedi soir, à Jonquière.

« Quand tu peux ajouter un joueur de ce calibre, ça peut être seulement du positif, a réagi l’entraîneur-chef Benoit Gratton. C’est un joueur au gros gabarit, qui a joué dans les meilleures ligues au monde et il arrive avec un bagage d’expérience incroyable. Il va améliorer notre équipe, mais pas seulement sur la glace. Ça va être un leader dans notre vestiaire. »

Contrat ouvert

Alexandre Picard est un bon ami du gardien Cédrick Desjardins. Il s’était présenté au camp d’entraînement la saison dernière, avant de se trouver du boulot dans la Ligue continentale en Russie. Il a de nouveau amorcé la saison dans la KHL, mais l’expérience a pris fin après quatre matchs. Cette fois est la bonne, même s’il a signé un contrat ouvert, ce qui veut dire qu’il peut toujours quitter l’équipe s’il obtient une meilleure offre dans un circuit supérieur.

« Pour nous, c’est une grosse acquisition », a confirmé le directeur général des Marquis, Marc Boivin, tout en donnant crédit à son directeur du recrutement, Lucien Paquette.

« On savait qu’il allait finir par s’approcher, a ajouté Marc Boivin. Il s’était donné jusqu’à la fin du mois de novembre pour prendre une décision. Je ne lui souhaite pas de ne pas avoir une offre ailleurs, mais on est bien contents de le compter dans notre équipe. »

Limité à 67 matchs dans la Ligue nationale, Picard a roulé sa bosse dans la Ligue américaine pendant plusieurs saisons. En 351 parties, il a inscrit 232 points, dont 111 buts. Il a aussi joué 116 matchs dans la Ligue nationale suisse, en plus de jouer en République tchèque et en Russie.

Les Marquis vont maintenant tenter d’ajouter un défenseur à leur brigade. Le nouveau règlement de la LNAH empêche toutefois une équipe de signer un agent libre. Jonquière doit donc se tourner vers sa liste de protection.

« On a espoir d’entrer d’autres joueurs d’ici la semaine prochaine », a commenté Marc Boivin.

Quatre fois contre Rivière-du-Loup

La prochaine fin de semaine s’annonce assez intense avec une série aller-retour contre les 3L de Rivière-du-Loup, suivie d’un autre doublé contre la même équipe la semaine suivante. Historiquement, Marquis et 3L ont appris à se détester... au grand plaisir des partisans des deux équipes !

« Tout le monde s’attend à beaucoup d’émotions et ça va être important de rester dans le moment présent, c’est-à-dire d’y aller match par match et de mettre les émotions de côté s’il y a des débordements », a souhaité l’entraîneur-chef Benoît Gratton.

Suspendu cinq matchs, le défenseur Jonathan Diaby terminera sa sanction vendredi. Il sera donc de retour samedi soir, à Jonquière. Par ailleurs, les Marquis auront un nouveau gardien substitut vendredi. Le Chicoutimien Olivier Tremblay va seconder Raphaël Girard puisque Cédrick Desjardins ne pouvait être présent. Ce dernier sera de retour à son poste, samedi, au Palais des sports.