Benoit Gratton a hâte d'exercer son nouveau rôle d'entraîneur-chef avec les Marquis de Jonquière dans le cadre du camp d'entraînement qui se tiendra au Palais des sports en fin de semaine.

25 joueurs au camp des Marquis

Pour son baptême du feu comme entraîneur-chef, Benoit Gratton devrait accueillir environ 25 joueurs, dont quelques invités, au camp d'entraînement des Marquis de Jonquière qui se déroulera en fin de semaine, au Palais des sports. Un nouveau challenge que le fougueux attaquant avoue avoir hâte de relever.
Pour ce premier camp dans ses nouvelles fonctions, Benoit Gratton se sent très à l'aise à l'idée de travailler avec une vingtaine de joueurs. « Je ne voulais pas avoir trop de joueurs. On n'a que quatre entraînements. Ce n'est pas comme dans d'autres ligues où tu as trois semaines d'entraînement. Et comme on a plusieurs joueurs de l'an dernier qui sont de retour, on ne voulait pas inviter de joueurs s'ils n'ont pas de chance de faire l'équipe ou d'être appelés à jouer avec nous durant la saison, explique-t-il à l'autre bout du fil. Ce sera une belle occasion de travailler notre système de jeu, notre échec avant, les unités spéciales, les avantages et désavantages numériques. »
Pour le coup d'envoi vendredi soir, à 21 h, il prévoit un entraînement modérément intense, car « les gars sont quand même en forme. Samedi, ce sera plus intense. Puis, il y aura les festivités de la coupe en fin d'après-midi. En soirée, il y aura sûrement des partisans qui vont rester après les activités de la coupe et on va leur donner un petit spectacle. Je vais tenir une ou deux séquences d'exercices d'habiletés et un match intraéquipe. »
Joueurs présents
Parmi les joueurs présents, il cite les trois gardiens Cédrick Desjardins, Raphaël Girard et Frédéric Piché. En défensive, on retrouvera Vincent Richer, Francis Trudel, Jean-Michel Bolduc, Jonathan Paiement, Luis Tremblay et Danick Malouin. À l'attaque, Jean-Simon Allard, Alexandre Quesnel, Stefan Chaput, Hugo Carpentier, Jérémie Malouin, Gabryel Paquin-Boudreau, Hubert Poulin, ainsi que les nouveaux venus James Desmarais et Alexandre Picard (choix de repêchage), ainsi que Steven Oligny et David Bastien (obtenus de la dissolution de Laval). 
Les joueurs invités sont les attaquants Maxim Dufour, 26 ans de Chicoutimi, qui a joué à Montpellier (France) l'an dernier, et Matthew Boudreau, 24 ans, qui a disputé les trois dernières saisons avec les Stingers de l'Université Concordia. À noter que Juraj Kolnik sera absent pour cause de mortalité dans sa famille. 
À la veille d'endosser son nouveau rôle, Benoit Gratton se montre confiant, lui qui perçoit plus son travail comme un partenariat avec les joueurs. « Même si je suis près des joueurs, il y aura des moments ''challengeants'', des situations qui vont faire que je devrai trancher. C'est sûr qu'il y en a qui ne seront pas contents de mes décisions, mais il faudra que je m'habitue à ça, estime-t-il. 
« S'il y a une ligue où tu peux faire le saut directement de joueur à entraîneur, c'est bien la nôtre. C'est du semi-pro et il n'y a pas vraiment de discipline à faire. Les gars savent ce qu'ils ont à faire. Je connais ce qui motive les joueurs à se dépasser, la complicité entre certains, etc. Je pense que c'est un avantage, mais en même temps, ce sera une année d'apprentissage. Je n'ai jamais ''coaché'' dans ce circuit, mais depuis trois ans, je ''coache'' une équipe juvénile dans mon coin et je suis sur la glace chaque jour avec des équipes. Dans leur cas, c'est pour du développement, mais avec les Marquis, ce sera pour gagner. Ce sera un ''challenge'' et j'ai hâte. Je pense que j'avais besoin de ça et que j'étais rendu là », a-t-il conclu.