L'attaquant de Repentigny Mathieu Guertin célèbre l'un des cinq buts inscrits par le Blizzard de Trois-Rivières, vendredi.

2016 finit en queue de poisson pour les Marquis

L'année 2016 a fini en queue de poisson pour les Marquis de Jonquière. Après avoir été malmenés par Rivière-du-Loup jeudi, voilà que la troupe de Richard Martel s'est inclinée 5-4 en prolongation face au Blizzard de Trois-Rivières. Les Trifluviens ont du même coup célébré leur toute première victoire à domicile, devant une maigre foule de 484 spectateurs cependant.
Faut dire que les Marquis ont dû composer avec des effectifs réduits (17 joueurs pour presque la moitié de la rencontre) pour ce deuxième match en moins de 24 heures alors que le Blizzard avait disputé son dernier match le 18 décembre. Cela dit, les Trifluviens ont quand même disputé un fort match aux dépens des Marquis, trouvant chaque fois un moyen de revenir dans la rencontre lorsque les visiteurs prenaient les devants. Leur persévérance a d'ailleurs porté ses fruits notamment grâce à Jonathan Bellemare qui a signé un tour du chapeau en plus de récolter une passe sur le but vainqueur.
Après la rencontre, l'entraîneur-chef Richard Martel a préféré s'attarder sur les points positifs de la rencontre, tout en reconnaissant cependant les difficultés éprouvées par l'ensemble de la défensive, et pas seulement des gardiens. «C'est un mauvais week-end au niveau de la défensive, a-t-il reconnu. Contrairement à nos habitudes, on a donné beaucoup de buts à cinq contre cinq (dans ces deux matchs), ce qui est très rare dans notre cas. Par contre, on n'a pas donné beaucoup de chances de marquer. On va donc tout analyser tout ça, a-t-il indiqué au téléphone. Ça nous a aussi permis de voir certaines choses différentes et de connaître encore plus notre formation dans différentes situations.»
Parmi les bons points, il signale la belle prestation du trio de Jérémie Malouin, Jean-Sébastien Bérubé et Hubert Poulin. «Poulin a été utilisé régulièrement durant tout le match et il a joué avec une belle intensité. L'avantage numérique a aussi bien fonctionné», a-t-il mis en relief. Évidemment, la rapide recrue Gabryel Paquin-Boudreau s'est aussi distinguée avec une soirée de trois points. Malheureusement, il devrait s'aligner avec les Patriotes de l'Université du Québec à Trois-Rivières à compter du 5 janvier, contrairement aux rumeurs qui le gardaient avec les Marquis. Il ne devrait pas être de retour avant la fin de la saison universitaire.
Au chat et à la souris
Les Marquis n'ont pas joué de chance, eux qui ont dû composer avec des effectifs réduits pour terminer la rencontre à 17 joueurs. Ils ont en effet été privés d'Hugo Carpentier (virus), puis du nouveau venu, Jessey Astles, blessé au poignet en deuxième sur un tir de Jean-Michel Bolduc.
Malgré tout, les troupes de Richard Martel ont été les premiers à s'inscrire au pointage sur un but de Gabryel Paquin-Boudreau (3e étoile) avec à peine 4mn30 d'écoulées dans la rencontre, sur des passes de ses compagnons de trio, Benoit Gratton et Christian Ouellet. Malheureusement, Jonathan Bellemare est parvenu à déjouer le gardien Loïc Lacasse deux minutes plus tard pour permettre aux siens de retraiter au vestiaire avec un pointage égal.
En deuxième, les Trifluviens ont pris les devants dès le début du deuxième tiers sur un tir de Yann Joseph. Par contre, le jeu de puissance des Marquis a débloqué, Jean-Sébastien Bérubé nivelant la marque avec 3mn30 à faire sur des passes de Danick Malouin et Paquin-Boudreau. Ce dernier, toujours en compagnie de Gratton et Ouellet, y est allé de son deuxième du match deux minutes plus tard, permettant aux Marquis de reprendre les devants après 40 minutes de jeu.
Le dernier tiers venait à peine de s'amorcer que l'homme fort Francis Lessard jetait son dévolu sur Danick Malouin. Le #51 des Marquis a accepté l'invitation. L'escarmouche s'est terminée par une sorte de prise de l'ours de Lessard. La tactique a été payante pour Trois-Rivières qui a créé de nouveau l'impasse 15 secondes plus tard sur un tir de Bellemare, son deuxième du match. Le Jonquiérois et ex-Marquis Jérémy Vigneault-Bélanger a récolté une passe sur le jeu.
Moins de cinq minutes plus tard, Jérémie Malouin a redonné l'avance aux Jonquiérois avec l'aide de Bérubé et Hubert Poulin. Les réjouissances des Jonquiérois ont été de courte durée puisque Bellemare avait décidé de jouer les trouble-fête en créant l'égalité (4-4) pour un tour du chapeau. En prolongation, Nicolas Corbeil a rapidement scellé l'issue du match en marquant avec à peine 27 secondes d'écoulées, tandis que Jonathan Bellemare complétait une grosse soirée de travail avec un quatrième point.
Les Marquis pourront profiter d'un long congé, eux qui ne rejouent pas avant le 13 janvier, contre les 3L à Rivière-du-Loup.
Les Marquis en bref
• À l'instar de jeudi, Stefan Chaput n'a pas chaussé les patins pour le match contre Trois-Rivières. Le #34 est affligé par une gastro. Hugo Carpentier a également déclaré forfait vendredi, lui aussi incommodé par un virus...
• Outre Chaput, Christopher Guay, Simon Tremblay, Maxime Sauvé, Yann Poirier et Sébastien Laferrière n'étaient pas en uniforme. Absent jeudi, Samuel Groulx était de l'alignement vendredi. Le défenseur Luis Tremblay a également fait le voyage à Trois-Rivières et en l'absence de Carpentier, le polyvalent #20 a été utilisé à l'attaque...
• La première partie de la Réserve faunique des Laurentides a été ardue pour les joueurs et le personnel des Marquis qui ont pris la direction de Trois-Rivières vendredi après-midi. Heureusement, la situation semblait s'être améliorée une fois rendus à Québec...
• Une erreur s'est glissée dans l'alignement de Trois-Rivières sur le site de la ligue. Au lieu de Maxime Boisclair pour le #97, on retrouve Thomas Gobeil. C'est pourtant bien l'ancien as-marqueur des Sags qui était en uniforme. L'erreur a été corrigée par la suite...
• Pour ceux qui s'interrogeaient sur l'admissibilité de Jessey Astles pour évoluer dans le circuit Godin, il faut savoir que l'attaquant de 23 ans est né à Gatineau et qu'il réside actuellement à Aylmer. Richard Martel a d'ailleurs eu l'occasion d'évaluer celui qui arbore le #22 une première fois vendredi soir, face au Blizzard de Trois-Rivières. «C'est un joueur robuste, qui patine bien et qui applique de bonnes mises en échec. Il a un bon lancer et on va lui donner sa chance de voir comment il se sent dans notre ligue. On a eu de bons rapports sur lui et on est bien contents de son acquisition», a indiqué le pilote des Marquis dans un communiqué...