Danick Paquette a marqué le troisième but des Marquis, en fin de deuxième période.

14e revers en 18 matchs pour les Marquis

Les Marquis de Jonquière complétaient leur première moitié de saison vendredi soir à Laval et ont subi une 14e défaite en 18 rencontres, au compte de 7-4 devant les Pétroliers.

Combiné à la défaite du Cool Fm de Saint-Georges en fusillade à Thetford Mines, les Marquis se retrouvent au dernier rang du classement de la Ligue nord-américaine de hockey. Leurs prochains adversaires, les 3L de Rivière-du-Loup, qui seront au Palais des Sports samedi soir, ont gagné à Sorel et ont donc maintenant sept points de priorité en quatrième position.

«La minute qu'on donne des buts, on tombe, on tombe. On a le confiance le plus bas possible. Encore une fois, on a encore eu un super bon début de match, mais dès qu'on commence à donner des buts, on s'écrase. On a quand même réussi à mettre ça 3-3 après une, mais après, on a vu quelques décisions douteuses. Les gars ont répondu dans certains cas mais un moment donné, on commençait à être à court d'effectifs», de résumer l'entraîneur-chef Bob Desjardins qui devait se passer de six réguliers. 

«On ne peut pas être content dans une défaite. Il y en a que j'aurais espéré qui en donnent un peu plus. C'était le retour après les Fêtes, je vais leur donner un ''break'', mais je commence à être tanné d'en donner», d'admettre l'entraîneur-chef. 

Les Marquis ont subi un quatrième revers en autant d’affrontements face aux Pétroliers vendredi soir.

Les matchs des Pétroliers sont toujours très offensifs et la rencontre de vendredi n'a pas fait exception. Les Lavallois sont devenus la première équipe à franchir le cap des 100 buts marqués, mais ont également concédé le plus grand nombre de buts dans la LNAH avec 84, le même nombre que les Marquis.

Les visiteurs ont rapidement pris les devants 2-0 sur deux belles pièces de jeu. Alex Quesnel a d’abord ouvert le pointage en complétant un bel échange en avantage numérique, un 11e en 25e occasion pour les Jonquiérois face aux Pétroliers. Le défenseur Mathieu Brisebois a ensuite appuyé l’attaque, récupérant un retour pour faire 2-0. Cette avance a fondu comme neige au soleil alors que les locaux ont dominé la deuxième partie de la période initiale. Sasha Pokulok a joué de chance quand son tir de loin a fait un mauvais bon sur la glace avant de surprendre Karel St-Laurent. Les Lavallois ont ensuite déployé leur puissante attaque massive qui frôle le 33% avec deux buts en moins d’une minute. À la fin d’une première supériorité numérique, Nicolas Poulin a créé l’égalité. À la huitième seconde d’une seconde pénalité aux Marquis, James Desmarais a marqué face à son ancienne équipe. Danick Paquette a toutefois permis aux siens de rentrer au vestiaire à égalité, mais à leur tour, les Pétroliers ont débuté la deuxième période en force, marquant deux fois lors des cinq premières minutes sur des réussites de Francis Desrosiers, en échappée, et de François Bouchard saisissant un retour. Quesnel a réduit l’écart d’un tir parfait du revers dans la lucarne et les Marquis avait une occasion en or de créer l’égalité en avantage numérique, mais ce sont plutôt les Pétroliers qui ont marqué pour se forger une avance de deux buts quand Jean-Michel Daoust a profité d’une mauvaise sortie de zone pour compléter une descente à deux contre un. En troisième, Nicolas Poulin a placé les siens en contrôle à la suite d’un beau jeu de passes. Les Pétroliers ont écopé de quatre pénalités en troisième, mais les visiteurs ont été incapables de leur faire payer leur indiscipline.

Suspendu vendredi, Philippe Paradis réintégrera l’alignement des Marquis samedi soir face aux 3L. Les frères Danick et Jérémie Malouin, Jean-Sébastien Bérubé, Jonathan Diaby et Gabryel Boudreau seront de nouveau absents