La Dolmissoise Marie Besson (2e à partir de la gauche) a renoué avec succès avec la compétition en remportant la médaille d’or pour conserver son titre de championne canadienne senior. Les Championnats canadiens constituaient sa première compétition depuis une blessure à l’épaule subie lors des Championnats panaméricains au Pérou, en avril dernier.

Marie Besson conserve son titre

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a ramené son lot de médailles, en fin de semaine, dans le cadre des Championnats canadiens de judo tenus à Edmonton. Le Québec a d’ailleurs très bien fait avec un total de 88 médailles.

Dimanche, la Dolmissoise Marie Besson (Shidokan) a remporté la finale chez les moins de 52 kilos pour conserver son titre de championne canadienne. Toutefois, la tâche n’a pas été de tout repos pour la judoka native de Dolbeau-Mistassini, elle qui disputait une première compétition depuis une blessure à l’épaule subie lors des Championnats panaméricains de Lima, au Pérou, en avril dernier.

« Honnêtement, j’étais assez stressée avant la compétition parce que je ne voulais pas subir une autre blessure. Ma préparation a été plus courte qu’à l’habitude, mais j’ai décidé de participer quand même. La journée s’est bien passée et je me sentais de mieux en mieux. Ç’a été plus difficile en finale, mais j’ai réussi à m’adapter et à gagner avec un ippon contre l’Albertaine », a-t-elle indiqué dans un communiqué de Judo Québec

La Dolmissoise Marie Besson (2e à partir de la gauche) a renoué avec succès avec la compétition en remportant la médaille d’or pour conserver son titre de championne canadienne senior. Les Championnats canadiens constituaient sa première compétition depuis une blessure à l’épaule subie lors des Championnats panaméricains au Pérou, en avril dernier.

Ce résultat arrive à un excellent moment pour Besson qui sera au Panama, le week-end prochain, pour prendre part à l’Open panaméricain. « Je suis contente de ma médaille et de la façon dont j’ai réagi. J’ai affronté de bonnes adversaires aujourd’hui et ça me donne confiance pour la compétition de samedi prochain », a-t-elle conclu.

Des doublés

Vendredi, chez les U18, Amélie Grenier du club Ju Shin Kan de Laterrière s’est distinguée en remportant l’or dans la catégorie des moins de 52 kilos, puis le bronze chez les U21. La Laterroise a conclu sa journée avec quatre victoires, en route vers une médaille d’or. « J’ai réussi à être plus patiente aujourd’hui et c’est ce qui a fait la différence. J’ai pu m’adapter à mes adversaires en les analysant avant de foncer vers elle », a-t-elle confié. Si son premier face-à-face a été plus long que prévu, la judoka a eu le dessus sur ses deux opposantes suivantes plus rapidement. Le tout s’est corsé en finale avec la médaille d’or en jeu. « Ça n’allait pas très bien au début. J’ai pris mon temps par la suite, j’ai analysé mon adversaire et j’ai réussi à l’emporter. C’était mon objectif de gagner l’or et j’ai tout fait pour l’atteindre. » Son père, Patrick Grenier, a remporté le bronze chez les vétérans moins de 90 kilos. Une autre athlète du club Laterrière s’est démarquée. Chez les U21, Sara Desbiens a mérité la médaille de bronze chez les plus de 78 kilos. Auparavant, chez les U18, l’athlète du Ju Shin Kan Laterrière a aussi récolté la médaille de bronze chez les plus de 70 kilos.

Du club Seïko d’Alma, Mathilde Simard-Lejeune a remporté la médaille d’argent chez les U18, 48 kilos, et la médaille de bronze chez les U16.

Du club Albatros de Dolbeau-Mistassini, Antoine Fortin a remporté la médaille de bronze chez les U16, moins 42 kilos.

Du côté des Judokas Jonquière, Arno Blacquière a lui aussi fait coup double, avec une médaille d’argent chez les U21 moins 60 kilos et une médaille de bronze chez les seniors. Chez les U16, Victor Dessureault (-60 kilos), Marc-Alexandre Guérin (-55 kilos), Vincent Nepton (-38 kilos) ont chacun remporté une médaille de bronze, tandis Samuel Nepton (-46 kilos) a mis la main sur la médaille d’argent. Enfin, chez les U18, Marc-Alexandre Guérin a complété le doublé en montant sur la 3e marche du podium. Son coéquipier Olivier Gagnon a lui aussi mis la main sur la médaille de bronze chez les moins de 50 kilos.