Le Saguenéen Maxime Mareschal-Hay a fait coup double au Wadadli Bowl, présenté à St-John’s, à Antigua, du 26 au 31 août, en remportant à la fois les honneurs du tournoi en simple et en double.

Mareschal-Hay perd en demi-finale

Le joueur de tennis Maxime Mareschal-Hay vient de connaître une excellente séquence, au cours des dernières semaines, tant sur la scène nationale qu’internationale.

Le Saguenéen, qui vient d’avoir 17 ans, revient en effet des Antilles où il a pris part à deux tournois juniors de grade 5. Dans un premier temps, il a participé au Trinidad Summer Bowl, à Tacariga, du 19 au 24 août, à Trinité-et-Tobago. Troisième favori du tournoi en simple, le Saguenéen s’est incliné 6-7 et 3-6 en demi-finale contre Kaipo Marshall de la Barbade.

En double, Mareschal-Hay était premier favori avec son partenaire, le Suisse Christian Kuehne. Le duo a perdu en demi-finale aux mains des troisièmes favoris, Donte Armbrister (Bahamas) et Freddie Ridout (Grande-Bretagne), qui l’ont emporté 6-4, 5-7 [11-9].

Du 26 au 31 août, Mareschal-Hay a fait coup double au Wadadli Bowl, présenté à St-John’s, à Antigua. Semé #2 du tournoi, il a remporté les grands honneurs en simple en vainquant le 4e favori, l’Américain Ellis Short, en deux manches de 6-3 et 6-1.

Auparavant, il a eu le meilleur face au Japonais Ryoma Mishiro, en demi-finale, en deux manches de 6-4 et 7-6.

En double, il a formé un duo gagnant avec le Néerlandais Stian Klaassen pour signer un gain de 6-4, 3-6 et 10-4 en finale contre le duo d’Ellis Short et Richard Mallory.

Ces deux bons résultats sur le circuit international lui permettront d’accéder au 543e rang mondial junior, soit un bond de 148 places.

Au national

Avant de prendre la direction des Antilles, le jeune Saguenéen a tout d’abord participé aux Championnats canadiens U18 tenus à Mississauga, en Ontario, du 12 au 17 août. Un billet obtenu grâce à ses performances sur le circuit de sélection québécois. Semé #5 du tournoi en simple, Mareschal-Hay a créé la surprise en sortant le 2e favori, Nicolas Ocana-Lavoie, en trois manches (3-6, 7-6, 6-3), avant de s’incliner en demi-finale contre l’Ontarien Ilya Tiraspolsky (1-6 et 4-6).

En double avec son partenaire Antoine Marleau de Repentigny, le Saguenéen a sorti les troisièmes favoris, Pavle Milic/Michael Pawlowicz de l’Ontario, avant de baisser pavillon en demi-finale contre la paire Ocana-Lavoie/Nick Lagaev.

Cet automne, le jeune homme se concentrera sur des tournois internationaux se déroulant en Amérique du Nord. Il tentera également de sécuriser une place dans un collège américain de Division 1 de la NCAA aux États-Unis tout en poursuivant ses études en ligne pour son Grade 12 dans le système américain.