Offrant déjà les catégories juvénile et cadet en division 1, l’organisation des Lynx du PWD d’Alma ajoutera la classe benjamin pour les jeunes joueurs et joueuses de hockey de secondaire 1 à compter de septembre prochain. Les Mustangs de l’Odyssée Lafontaine/Dominique-Racine ont eux aussi obtenu le feu vert du RSEQ.

Lynx et Mustangs ajoutent le benjamin

Le hockey scolaire prend de l’ampleur dans la région. Les organisations des Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour (PWD) d’Alma et des Mustangs de l’Odyssée Lafontaine/Dominique-Racine ont en effet obtenu le feu vert pour ajouter la catégorie benjamin division 1 à leur offre de services en hockey civil dès septembre prochain.

Dans les deux cas, on retrouve déjà les catégories juvéniles (15-16 ans) et cadets (13-14 ans). Toutefois, l’organisation du PWD est déjà avancée dans ses démarches pour la clientèle du secondaire 1 (12 ans).

Responsable du programme au PWD, Pascal Néron a indiqué que le RSEQ (Réseau du sport étudiant du Québec) leur a confirmé lundi la bonne nouvelle. « Nos intervenants sont en relâche, mais nos documents sont presque tous prêts. Ils devraient être envoyés et reçus par les parents au cours de la semaine prochaine, a-t-il indiqué lorsque joint mardi. Nous enverrons des invitations à tous ceux et celles qui seront issus de la structure pee-wee (A, B et BB), soit les 12 ans. »

Au retour de la semaine de relâche, une séance d’information sera tenue afin de présenter le programme aux parents intéressés. Des lettres d’invitation seront envoyées aux joueurs et joueuses éligibles pour participer au camp de sélection qui se déroulera au début du mois de mai au Centre Mario-Tremblay d’Alma.

« L’objectif est d’offrir un camp d’entraînement super abordable financièrement. On veut que les jeunes vivent une sorte d’école de hockey, précise Pascal Néron. Ce serait facile de demander 150 $, mais on veut qu’il y ait beaucoup de monde, que les jeunes viennent, qu’ils participent et qu’ils tripent. C’est pourquoi on veut que ce soit super abordable financièrement. »

Les entraîneurs ne sont pas encore choisis, mais ça ne saurait tarder. Les responsables du programme ont déjà quelques noms en tête. « C’est toujours un défi le hockey dans les écoles parce que les pratiques sont de jour, souligne Pascal Néron. Ce sera une priorité au retour de la relâche. C’est primordial de les avoir trouvés avant le camp. »

Pour Pascal Néron, l’ajout du benjamin s’inscrit dans la continuité et vient combler une lacune pour les jeunes de secondaire 1. Au départ, il était question d’offrir le programme pour les secondaires 1 et 2, mais ce sera uniquement pour la clientèle du secondaire 1. Le cadet regroupe déjà les secondaires 2 et 3 tandis que les juvéniles réunissent les secondaires 4 et 5. Précisons qu’à l’instar du juvénile et du cadet, le programme civil benjamin s’adresse aux garçons et aux filles. Chez les Lynx juvéniles, la gardienne Amy-Léa Petiquay est déjà en poste depuis le cadet. 

Au Saguenay

Le RSEQ a aussi confirmé que les Mustangs de l’Odyssée Lafontaine/Dominique-Racine ont obtenu l’autorisation pour aller de l’avant avec l’ajout de la classe benjamine en division 1. Toutefois, il n’a pas été possible d’en savoir plus.

Faut dire que l’ajout de cette nouvelle catégorie aura un probablement un impact sur la clientèle du projet de regroupement/fusion des trois associations de hockey mineur du territoire de Saguenay. Plusieurs parents mécontents du Hockey mineur de Chicouitmi avaient manifesté leur intention de se tourner vers ce nouveau programme s’il était accepté par le RSEQ et si la nouvelle association regroupée du hockey mineur persistait dans son projet touchant particulièrement la clientèle du BB.