Le recruteur en chef des Marquis de Jonquière, Lucien Paquette, poursuivra l’aventure avec la nouvelle organisation.

Lucien Paquette reste avec les Marquis de Jonquière

Le recruteur en chef des Marquis de Jonquière, Lucien Paquette, a ratifié un contrat d’un an avec la nouvelle direction pour poursuivre son travail de recruteur en chef, auquel s’ajoutera un nouveau rôle qui sera dévoilé prochainement en conférence de presse.

Dans un communiqué, la direction de la formation jonquiéroise n’a pas voulu dévoiler le nouveau rôle qu’occupera M. Paquette au sein de la nouvelle organisation. Les rumeurs veulent que M. Paquette assume la fonction de directeur général, mais le nouveau groupe de propriétaires devrait faire la lumière à ce sujet lors d’une conférence de presse au cours des prochains jours. Ce sera également l’occasion de présenter officiellement les membres du nouveau groupe d’actionnaires ainsi que le personnel hockey de la prochaine saison. 

Joint mardi, Lucien Paquette s’est dit fort heureux de poursuivre son association avec les Marquis. « Je suis bien content de rester avec les Marquis. J’aime la place et les gens sont super fins, assure-t-il. Mon objectif était de rester en poste et de continuer à amener les meilleurs joueurs possible. Depuis trois ans que je suis avec les Marquis, on essaie toujours de repêcher des joueurs de 30 ans, de 25 et de 20-22 ans comme Olivier (ancien capitaine des Sags) même si on sait que ces derniers ne viendront pas jouer tout de suite. C’est entamer un travail avec l’organisation pour qu’on puisse avoir les joueurs ciblés pour le futur. Actuellement, on est en discussion avec Mathieu Brodeur (ligues américaines et France) qui est sur nos listes depuis quatre ans. C’est un défenseur qui n’a pas de contrat actuellement et qu’on aimerait bien entrer chez nous », mentionne-t-il, animé de son énergie habituelle.

Ce bourreau de travail est toujours à l’affût de joueurs potentiels pour la formation jonquiéroise et il n’hésite pas à les contacter. Lundi et mardi, il a discuté avec les deux premiers choix des Marquis, Mathieu Carle et Jonathan Narbonne, et un autre prospect. « Il faut aussi travailler pour le futur », insiste-t-il.

En terrain connu

Même si la composition de l’organisation a changé, Lucien Paquette reste en terrain connu. En effet, il connaît bien le porte-parole du nouveau groupe, Bob Desjardins, depuis longtemps. « Je l’ai connu quand j’avais 15 ans à Montréal. Bob était une “star” au baseball. C’était un excellent joueur de baseball. Moi, je jouais au hockey et mes chums de hockey jouaient aussi au baseball l’été dans le junior Élite. On se croisait là. On s’est toujours parlé », raconte-t-il.

Lorsque l’équipe a changé de main, le recruteur en chef a rapidement fait part de ses attentes au nouveau groupe. « Étant une personne franche et directe, j’ai donné l’heure juste à Bob et à M. Éric Gravel. Si c’était bon pour eux, tant mieux, sinon, on reste bons amis quand même. Ma priorité était de rester avec les Marquis et peut-être d’essayer de gagner quelque chose (lire la coupe) avec mon fils », explique Lucien Paquette, qui n’aurait pas chômé longtemps s’il ne s’était pas entendu avec les Marquis puisque deux autres équipes de la LNAH l’avaient approché.

Évidemment, M. Paquette s’est dit peiné du départ de certains membres de l’ancienne organisation, « mais c’est la business », convient-il. Par contre, il continuera de vouer une grande amitié à l’ancien DG Marc Boivin. « Marc m’a ramené au hockey, il m’a permis de faire du hockey avec mon fils et c’est sûr et certain qu’il reste un ami pour moi », tranche-t-il.

+ LES MARQUIS EN BREF

• Le robuste attaquant Danick Paquette avait signé un contrat d’un an avec les Marquis. Des pourparlers devront donc avoir lieu avec lui en vue de la prochaine saison. Son paternel, Lucien Paquette, précise qu’il ne prendra pas part à ces discussions en raison du risque de conflit d’intérêts...

• Cela dit, Danick Paquette s’entraîne fort en gymnase et fait attention à son alimentation. Il a déjà perdu 20 livres. « S’il revient avec les Marquis, vous ne le reconnaîtrez pas sur ses patins parce qu’il sera beaucoup plus rapide », mentionne Lucien Paquette...

• Danick Paquette a reçu des offres pour aller jouer en Allemagne et en Angleterre. L’an passé, durant la saison, il avait reçu une offre de la Ligue américaine, mais comme il avait donné sa parole aux Marquis, il est resté avec l’équipe...

• Lucien Paquette a des liens avec la région, puisque les parents de sa conjointe, Nathalie Hudon, sont natifs de Dolbeau-Mistassini. Son épouse est née à Montréal, mais elle est souvent descendue dans le Haut du Lac pour rendre visite à la parenté encore bien présente dans le secteur...