Luc Martel est le nouvel entraîneur du programme de volleyball féminin des Inuk de l’UQAC. Le responsable du sport universitaire, Philippe Gagnon, est bien heureux de cette embauche.

Luc Martel entre en poste

Luc Martel prend la tête du programme de volleyball féminin des Inuk de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Il succède à Ghyslain Bergeron qui avait décidé de tirer sa révérence à la suite de la dernière saison et d’une médaille de bronze au Championnat provincial division 2.

Depuis deux ans, Luc Martel occupe le poste d’agent de développement pour le Club de volleyball Saguenay, en plus d’être entraîneur dans les programmes jeunesse et sport-études depuis cinq ans. Il est également derrière la mise en place d’un circuit régional de volleyball de plage, qui gagne en popularité d’année en année. Luc Martel possède une feuille de route bien remplie, avec notamment une médaille d’argent au Championnat canadien division 1, ainsi qu’une troisième place au Championnat provincial U16 en 2017. Il a également mené l’équipe U15 à la médaille de bronze division 1 en 2016, en plus d’avoir plusieurs équipes invitées à des tournois nationaux.

Détenteur d’un baccalauréat en science de l’activité physique et de la santé à l’UQAC, Luc Martel se dit très excité par ce nouveau défi et misera sur l’accompagnement. « C’est un vaste concept. Ce sont les résultats, mais aussi l’implication dans toutes les facettes du sport. C’est aussi la recherche constante de l’amélioration », explique le nouvel entraîneur, qui s’investira à fond dans cette aventure. Perfectionniste, il entend accorder une grande importance au concept d’équipe. « Je suis aussi un membre de l’équipe. Il faut travailler tous ensemble pour réussir », pointe-t-il.

« Nous sommes vraiment contents de pouvoir compter sur Luc dans notre équipe. Il est réellement investi dans le volleyball et il connaît le circuit régional et provincial en profondeur. Nous aimons aussi vraiment sa vision de la relation entraîneur-athlètes », souligne pour sa part, dans la même veine, le responsable du sport universitaire à l’UQAC, Philippe Gagnon.

Recrutement
La première mission de Luc Martel sera de recruter de nouvelles joueuses. Pour le nouvel entraîneur, les candidates peuvent provenir d’autres sports. Il est la preuve vivante que la transition est possible. Avant d’avoir le coup de foudre pour le volleyball et de faire sa place dans ce sport, il a d’abord cheminé dans sa jeunesse dans le football et le baseball de haut niveau.