Océane Fillion a lourdement chuté, en matinée, lors d’une descente d’entraînement en vue de la qualification du Big air du Jamboree de Québec, ce qui a mis fin à sa journée de travail.

Lourde chute pour Océane Fillion

En l’espace d’une descente sur sa planche à neige, les plans d’Océane Fillion ont changé au Big air du Jamboree de Québec. Sa compétition a pris fin abruptement avec une lourde chute.

Lors de la dernière descente d’entraînement avant les qualifications, qui se déroulaient en début d’après-midi dans le quartier St-Roch, selon le récit de sa mère, Christine Bureau, qui était sur place pour l’encourager, elle a pris trop de vitesse pour se frapper durement la tête et le cou à l’atterrissage.

En raison de ses symptômes et d’importants maux de tête, il a été convenu de ne pas prendre de chance pour les qualifications. Elle est demeurée sous la surveillance des membres de l’équipe médicale pendant toute la journée, mais n’a pas eu à se rendre à l’hôpital. Elle a tout de même tenu à rester sur place toute la journée pour encourager ses coéquipiers.

Océane espère maintenant être rétablie d’ici lundi pour pouvoir prendre son vol et ainsi se rendre à Calgary, en Alberta pour les Championnats canadiens.

Laurie Blouin sera la seule représentante canadienne en planche à neige en finale à Québec. La championne du Big air des X Games a pris la deuxième place des qualifications, n’étant devancée que par l’Américaine Julia Marino. Les cinq planchistes canadiens n’ont pas réussi à se qualifier alors que les dix premiers accédaient à la finale de samedi. En ski acrobatique, les olympiens Alex Beaulieu-Marchand et Alex Bellemarre ont également été exclus de la finale, mais Philippe Langevin et l’Ontarien Max Moffat ont sauvé les meubles, se classant aux 7e et 9e rang.

Du côté féminin, la surprise est venue de l’Ontarienne Megan Oldham qui a pris le premier rang des qualifications. Elena Gaskell et Yuki Tsubota, toutes deux de la Colombie-Britannique, ont réussi à passer à la finale.