Les partisans du 20e joueur ont eu gain de cause, lors du vote pris durant la deuxième rencontre par visioconférence de l’assemblée générale annuelle tenue lundi, et le vote s’est soldé par quatre pour et deux contre.
Les partisans du 20e joueur ont eu gain de cause, lors du vote pris durant la deuxième rencontre par visioconférence de l’assemblée générale annuelle tenue lundi, et le vote s’est soldé par quatre pour et deux contre.

LNAH: Retour du 20e joueur en séries éliminatoires

Dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), les Marquis de Jonquière et les Pétroliers du Nord de Laval ont uni leurs forces pour militer en faveur du retour d’un 20e joueur durant les séries éliminatoires et leur démarche a porté ses fruits. Dès la saison 2020-21, les équipes pourront miser sur un joueur additionnel dans leur alignement des séries.

Les partisans du 20e joueur ont eu gain de cause, lors du vote pris durant la deuxième rencontre par visioconférence de l’assemblée générale annuelle tenue lundi, et le vote s’est soldé par quatre pour et deux contre. Ce qui n’a pas manqué de réjouir le DG et entraîneur-chef des Marquis, Bob Desjardins.

«Les votes ont été de 4-2 et on a réussi à faire passer qu’en séries éliminatoires, on aura désormais le droit d’habiller 20 joueurs. Ça va nous donner plus de profondeur, parce que, parfois, en séries, on était obligé de sortir de l’alignement des joueurs qui avaient été présents toute l’année. Ça va nous permettre d’avoir un alignement complet», fait-il valoir.

Bien sûr, à l’époque, le 20e joueur était la plupart du temps un homme fort. Pour la prochaine saison, rien n’empêchera une équipe d’utiliser un homme fort comme 20e joueur, bien que ce type de joueurs soit de plus en plus rare.

Le DG et entraîneur-chef des Marquis de Jonquière, Bob Desjardins, est heureux d’avoir fait accepter le retour du 20e joueur durant les séries de la LNAH.

«Ça va donner plus d’outils à un entraîneur. Quand tu joues à 19 joueurs et que ton gars de troisième trio se blesse et qu’il t’arrive une autre malchance, comme un joueur puni dix minutes, tu te retrouves avec un banc assez court dans ce temps-là. Avec un 20e joueur, ça va nous permettre d’avoir un alignement plus complet», plaide Bob Desjardins.

Transactions
D’autre part, les équipes peuvent commencer à jaser transactions depuis mardi. Pour l’instant, les Marquis ne sont pas prêts à se lancer dans les pourparlers pour de nouvelles acquisitions. «On va analyser la situation et s’assurer d’abord que tous nos joueurs reviennent», a indiqué le DG.

Comme dans bien des sports en ce contexte de COVID-19, la prochaine saison comportera des baisses salariales, ce qui risque d’inciter certains joueurs à se montrer moins enthousiastes pour un retour au jeu. «Si les joueurs ne veulent pas faire de compromis, ce sera difficile de les accommoder», prévient Bob Desjardins.

Rappelons que l’organisation du Cool FM sera l’hôte du repêchage 2020. L’événement se déroulera le 8 août, au centre des congrès Georgesville, à Saint-Georges-de-Beauce.

Enfin, trois des copropriétaires des Marquis, soit Éric et Martin Gravel ainsi qu’Éric Claveau, ont participé à une rencontre avec les autorités de Ville de Saguenay pour la reconduite d’un soutien financier au club de hockey jonquiérois et il semble que ç’a été très positif.