André Boudreault va recevoir la Médaille de l’Assemblée nationale, vendredi soir.
André Boudreault va recevoir la Médaille de l’Assemblée nationale, vendredi soir.

L’implication d’André Boudreault soulignée

Bénévole dévoué et visage bien connu à La Baie, André Boudreault recevra la Médaille de l’Assemblée nationale des mains du député de Dubuc François Tremblay, vendredi, pendant le Challenge midget AAA CCM qui débute mercredi au centre Jean-Claude Tremblay de La Baie et au Foyer des loisirs d’Arvida. Grandement impliqué au sein d’une douzaine d’événements pendant l’année, le principal intéressé acceptera cet honneur même si, pour lui, sa contribution n’a rien d’exceptionnel.

« Pour moi, c’est facile et je ne pense pas que ça mérite une médaille », a réagi André Boudreault, joint lundi soir. Il a aussitôt donné le crédit à sa « gang de chums », avec qui il accumule les organisations bénévoles.

« Ce que je fais, c’est facile, et on a toujours aidé les gens, a-t-il fait valoir. André Boudreault, ce n’est pas seulement une personne, c’est un groupe. Il n’y a rien qui se fait seul. La personne la plus chère avec moi, c’est ma conjointe, parce que je n’aurais jamais fait tout ça sans elle. »

M. Boudreault ne voit pas tout le temps passé dans les arénas comme une corvée, mais plutôt comme une occasion de passer du bon temps avec ses amis. Celui qui garde la forme en jouant plus de 100 matchs de hockey par année s’implique parce qu’il aime le faire, et non par obligation.

« On a du fun tout le monde ensemble en faisant quelque chose de bien », a-t-il partagé, comptant sur un groupe d’une quarantaine de personnes. Ce groupe grimpe à environ 80 lorsque les conjointes donnent elles aussi un coup de main. Tout ce beau monde unira ses efforts pendant le Challenge midget AAA, de mercredi à dimanche.

« Ils ont tous une grande part là-dedans et je pourrais découper la médaille et remettre un morceau à chacun », a souligné André Boudreault.

« Tout le monde embarque facilement dans ce qu’on fait et on se dit que l’argent qu’on amasse va aider des personnes qui en ont besoin, a ajouté l’homme de coeur. On est là pour aider, mais en même temps, on s’amuse. Il n’y a personne qui stresse avec ça. »

À bientôt 75 ans, André Boudreault a toujours la forme et l’énergie pour poursuivre son implication. Il se prépare néanmoins à passer le flambeau, même si un meneur avec une si grande prestance ne court pas les rues.

« C’est une récompense qui va à un ensemble de personnes et les autres bénévoles la méritent autant que moi », a-t-il répété.

Par voie de communiqué, le député François Tremblay a souligné l’apport de M. Boudreault au sein de la communauté baieriveraine.

« Je crois profondément aux forces de l’engagement et dans le cas d’André, nous pouvons affirmer ici que ses efforts ont l’effet d’un véritable moteur économique, a partagé le député de la CAQ. Les retombées dans nos commerces sont substantielles et sa démarche est exemplaire. Il est de mon devoir de saluer ceux qui font une différence pour leur milieu. Ainsi, je me sens privilégié de lui remettre cette marque de reconnaissance au nom de l’Assemblée nationale du Québec. »

Les spectateurs qui se rendront au Centre Jean-Claude Tremblay, au cours des prochains jours, sont invités à rappeler à André Boudreault qu’il mérite la Médaille de l’Assemblée nationale. Puisqu’à l’écouter parler, il n’est pas conscient qu’il a bel et bien droit à une telle attention.