Le commissaire de la Ligue de hockey du Lac au Fleuve, Mathieu Caron, s’attend à une saison âprement disputée entre les cinq équipes du circuit senior.

Ligue du Lac au Fleuve: la troisième saison lancée samedi

La Ligue de hockey du Lac au Fleuve débutera sa troisième saison samedi. Pour l’occasion, les deux équipes d’expansion, le CHS Autocar Jeannois de Saint-Bruno et le Blackjack de Wendake, évolueront devant leurs partisans.

« On est vraiment très enjoués. Je pense que chaque club est prêt pour cette nouvelle saison. Les dirigeants de chaque organisation ont travaillé fort pour avoir une équipe compétitive », résume le commissaire et fondateur de la LHSLF, Mathieu Caron, soulignant également que tous les dirigeants travaillent dans le même sens pour la pérennité du circuit interrégional.

Le circuit a subi d’importants changements au cours de l’entre-saison et compte maintenant cinq équipes au lieu de quatre l’an dernier. La formation de Forestville, qui tirait de la patte la saison dernière, n’est pas de retour, remplacée par Saint-Bruno et Wendake. Le Saguenay–Lac-Saint-Jean sera donc défendu par un trio d’équipes avec les champions en titre, le Roulottes MLR de Saguenay, tandis que le portrait est complété par Charlevoix.

À Dolbeau-Mistassini, Mathieu Caron mentionne que plusieurs transactions ont été bouclées au cours des derniers mois. Au Saguenay, les champions ont perdu quelques joueurs qui ont décidé de poursuivre leur carrière dans le senior AAA en Mauricie, mais ont encore plusieurs bons éléments. Le commissaire a également vu à l’oeuvre l’équipe d’expansion de Saint-Bruno la semaine dernière et malgré un manque de cohésion, il a bien aimé ce qu’il a vu. « Ils ont de bons joueurs qui sont là. Ça va être un club à surveiller. Je crois qu’une très bonne rivalité va se développer entre Dolbeau-Mistassini, Saint-Bruno et Saguenay », fait valoir Mathieu Caron, mentionnant le travail fait également du côté de Charlevoix et de Québec. À Wendake, malgré quelques changements administratifs récents, les dirigeants profitent d’un large territoire de recrutement, misant sur plusieurs jeunes joueurs qui ont évolué dans des calibres provinciaux lors des dernières années.

Mathieu Caron est ambitieux pour la prochaine saison et espère une moyenne de 300 à 350 spectateurs par rencontre, ce qui représenterait une hausse marquée par rapport à la campagne initiale.