Les Voyageurs midget AAA de Jonquière ont inauguré leur saison à domicile. Ils ont divisé les honneurs du programme double contre les Canonniers de Lévis, en s’inclinant 6-5 en prolongation avant de remporter le second match 4-2.
Les Voyageurs midget AAA de Jonquière ont inauguré leur saison à domicile. Ils ont divisé les honneurs du programme double contre les Canonniers de Lévis, en s’inclinant 6-5 en prolongation avant de remporter le second match 4-2.

Les Voyageurs midget AAA divisent en ouverture de saison

La formation midget AAA des Voyageurs de Saguenay a divisé les honneurs de son programme double contre les Canonniers de Lévis, mardi, au Stade Richard-Desmeules, mais il s’en est fallu de peu pour que les locaux signent un doublé en ouverture de saison.

En effet, les protégés de l’entraîneur-chef Mathieu Dion se sont inclinés 6-5 en prolongation, lors du premier affrontement estival, pour ensuite l’emporter 4-2 dans le second, un duel écourté. Lors du premier match, les locaux ont fait preuve de caractère puisqu’après avoir marqué le premier point en manche initiale, ils ont concédé trois points à Lévis en 4e manche. Après six manches, les Voyageurs avaient réduit l’écart à 4-3 et ils ont réussi à créer l’égalité en 7e manche sur un mauvais relais au premier but qui a permis à Félix Abraham de croiser le marbre. En manche supplémentaire, les visiteurs ont réussi à engranger deux points, tandis que les locaux ont été limités à un seul pour leur concéder la victoire.

Malgré cette défaite crève-coeur, Mathieu Dion était fier de ses troupes. «Le résultat est décevant, mais la manière et le processus ont été vraiment bien pour ce premier match de l’année. D’autant plus qu’on n’a pas eu la chance de jouer des matchs hors concours non plus. Je suis vraiment fier de mes gars. Ils ont super bien travaillé. On a vu qu’on a manqué un peu de volume (d’entraînement) pour se garder concentré et que ça faisait longtemps qu’ils avaient eu à fournir un effort pendant aussi longtemps», a-t-il commenté.

Départ en force
Dans l’autre rencontre, Saguenay a amorcé le match en force en se forgeant une avance de trois points. Après trois manches, ils menaient 4-0 avant que Lévis ne parvienne à réduire l’écart à 4-2. En 5e manche, les Canonniers ne sont pas parvenus à s’inscrire au pointage et la pluie s’étant intensifiée, le match a été interrompu. Mais comme les équipes ont pu disputer quatre manches et demie, ce fut suffisant pour que le résultat soit valide.

«Je suis ultra satisfait de la journée que les gars ont donné sur le terrain et je suis vraiment fier d’eux», a réitéré Mathieu Dion, soulignant au passage la prestation de Dave Truchon (#30), le joueur de champ centre, «qui a été incroyable, tant défensivement qu’offensivement. Il a une progression hors norme dans les dernières années et ç’a été l’étoile du jour».

Le lanceur Mathis Blais a effectué du bon boulot lors du premier match des Voyageurs midget AAA de Saguenay au Stade Richard-Desmeules, en retirant six frappeurs en trois manches et deux tiers de travail.

«Mais il y a aussi mes lanceurs qui ont été vraiment à la hauteur. Mon petit gars de Val-d’Or, Antoine Legault (#48), a super bien fait ça au monticule en deuxième manche, tout comme Alexandre Munger (#38) et mon receveur. Honnêtement, les gars ont super bien compétitionné et ils ont eu une éthique de travail impeccable», a poursuivi l’entraîneur-chef.

L’entraîneur-chef Mathieu Dion a bien aimé ce qu’il a vu de ses troupiers lors de cette première journée d’action.

Les Voyageurs midget AAA prendront la direction de Québec samedi pour un match contre Charlesbourg le matin et contre Rivière-du-Loup en après-midi. Ils seront de retour au Stade Desmeules mardi pour un programme double contre la Mauricie à 13h et 16h.

Arbitrer derrière le lanceur
En raison des nouvelles règles liées à la pandémie, au lieu de juger les lancers à sa position habituelle derrière le receveur, l’arbitre en chef Claude Bouchard devait le faire en s’installant derrière le lanceur. «C’est différent de ce que je pensais, a-t-il avoué. En plus qu’on n’a pas vu de balle depuis septembre dernier. On n’a pas eu de matchs hors concours et en plus, on se retrouve (à juger les tirs) derrière le lanceur. Ça demande une certaine adaptation, mais dans l’ensemble, ç’a bien été et je suis bien content. C’est une adaptation pour tout le monde et on va prendre le “beat” au fur et à mesure. »

L’arbitre en chef ne touche pas aux balles. Les balles qui tombent à l’extérieur du stade sont remises à l’équipe dont le lanceur est au monticule. Pour ce qui est de la plaque, c’est le receveur qui la balaie lorsque l’officiel lui en fait la demande.

EN BREF
• Dommage que le nouveau tableau n’ait toujours pas retrouvé sa place dans le champ droit. Les poteaux qui le soutenaient devaient être remplacés. Ce serait bien que ce soit réglé au moins pour l’ouverture de la saison du junior élite, mercredi prochain...

• Parlant des Voyageurs junior Élite, ils disputeront un match hors concours, vendredi soir, à 19h, au Stade Desmeules, alors qu’ils affronteront l’équipe senior de Saguenay...