Dans le premier match, les Aigles ont inscrit cinq points lors de la deuxième manche, en route vers une victoire de 9-1. Les Voyageurs ont remporté le deuxième duel en soirée au compte de 8-3.

Les Voyageurs divisent face aux Aigles

Les Voyageurs (10-14) ont montré un bien meilleur visage en soirée qu'en après-midi samedi au Stade Richard-Desmeules, face aux Aigles de Trois-Rivières (19-9). Après avoir subi un revers de 9-1 d'entrée de jeu du programme double, les Jonquiérois ont vengé leur honneur avec une victoire de 8-3.
Dans le premier duel, après une première manche sans histoire, les visiteurs ont fait résonner leurs bâtons en deuxième manche avec cinq points, tous mérités à la fiche du partant Jacob Thériault. Les spectateurs ont dû attendre jusqu'en sixième avant de voir d'autres joueurs croiser le marbre. Yan-Éric Tremblay a produit l'unique points des locaux avec l'un des trois coups sûrs de la formation jonquiéroise, un simple, faisant marquer Antoine Gervais qui avait préalablement cogné un double. Les Aigles se sont ensuite assurés de fermer la porte avec quatre autres points pour compléter le pointage. 
Le scénario a été bien différent en soirée. Après un point des visiteurs d'entrée de jeu, les Jonquiérois ont tonné avec quatre points à la manche initiale. Ils en ont ajouté deux autres en troisième, suivi d'un autre doublé en quatrième manche. Raphaël John Leblanc a engraissé sa fiche de trois points produits. Le receveur Nicolas Doré a permis à deux coéquipiers de marquer. L'as lanceur Dereck Côté n'avait pas besoin de plus, lui qui a permis seulement trois coups sûrs en cinq manches de travail. Gabriel Côté a terminé le travail au monticule. 
À l'issue de la journée, l'entraîneur-chef des Voyageurs, Martin Pouliot, a rappelé que l'an dernier, ses troupiers avaient été blanchis l'an dernier en six affrontements face aux Trifluviens et les Diamants de Québec. Jusqu'ici cette saison, les régionaux ont remporté deux des cinq duels face aux Aigles avec le dernier prévu dimanche après-midi, encore une fois sur le terrain du Stade Richard-Desmeules, à compter de 13h. «C'est bon cette victoire. En plus, on n'a pas gagné 5-4, mais avec une bonne avance. Les gars ont bien frappé et ont été concentrés en défensive», de noter Martin Pouliot, appréciant les chances de son club de bien conclure la fin de semaine. «Les Aigles vont y aller avec un jeune lanceur tandis qu'on va envoyer le vétéran Yan-Éric Tremblay. Je lui souhaite une grosse performance. Il est dû. Il n'a pas si mal lancé depuis le début de la saison, mais il a toujours eu une manche où il a perdu sa concentration», de souligner Martin Pouliot. 
Labrosse échangé?
La période des échanges prendra fin sur le coup de midi dans la Ligue de baseball junior élite du Québec et le vétéran de 22 ans Louis-Xavier Labrosse pourrait très bien faire ses valises. Le joueur d'arrêt-court a demandé une transaction la semaine dernière, lui qui demeure à Québec. Il n'était pas en uniforme samedi. «Ça ne veut pas dire qu'on va le transiger. Si je ne reçois pas en retour quelque chose qui fait notre affaire, il va rester ici, c'est sûr», de mentionner Martin Pouliot qui promettait de passer plusieurs heures sur le dossier samedi soir et dimanche matin, mais pourrait également conclure d'autres transactions. Il a du même coup rappelé qu'il aurait besoin de renfort en séries éliminatoires alors que trois joueurs quitteront promptement pour les collèges américains, Tommy Reyes-Cruz, Nicolas Doré et Mathieu Tremblay.