Les sports régionaux express

EXIT LES BLACKJACK

C’est fait ! L’ancienne formation des BlackJacks de Berlin devient les Pétroliers du Nord et emménage officiellement à l’aréna Rivière-du-Nord de Saint-Jérôme.

D’ailleurs, les Pétroliers du Nord disputeront leur tout premier match à domicile samedi, contre l’Assurancia de Thetford Mines, confirme-t-on dans un communiqué de la LNAH. L’entraîneur-chef et DG de la 6e formation de la ligue, Martin Daoust, reste en poste. Ce dernier espère pouvoir attirer certains joueurs d’impact afin de pouvoir terminer la saison en force.

Cela dit, l’équipe peut déjà compter sur des joueurs vedettes expérimentés tels que Thomas Beauregard, Frédéric St-Denis, Hugo Carpentier, Julien Brouillette, Maxime Clermont, Sasha Pokulok et Jonathan Bellemare.

Une refonte du calendrier a été nécessaire afin que la nouvelle équipe puisse jouer ses 36 parties comme les autres formations du circuit. Ce tour de force a nécessité de nombreuses heures de rencontre et de discussions autant avec les autorités municipales qu’avec le Bureau des gouverneurs de la LNAH. C’est en souhaitant offrir aux partisans de hockey de la couronne nord un sport de qualité que les nouveaux actionnaires du club misent sur leur équipe de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) pour faire rayonner ce sport dans un tout nouvel aréna bâti et conçu pour accueillir ce calibre de hockey.

« Depuis quelques années, la LNAH vit un tournant important, offrant aux joueurs professionnels une ligue axée sur la vitesse, la robustesse et les jeux spectaculaires. Nous aurons encore droit à des matchs compétitifs et divertissants, mais la LNAH mise de plus en plus sur les grands rassemblements des fanatiques de hockey dans les différents arénas », de faire valoir les dirigeants de la LNAH.

+

PARC JEAN-BÉLIVEAU: L’ESQUISSE RENDUE PUBLIQUE

Les utilisateurs des infrastructures du parc Jean-Béliveau de Chicoutimi ont rendez-vous ce soir (mercredi), à 17 h, à l’hôtel de ville de Saguenay, afin de prendre connaissance de la dernière étape de validation du projet de 550 000 $ qui devrait se concrétiser au cours de 2019 et 2020.

Joint mercredi, le conseiller Simon-Olivier Côté a indiqué qu’il présentera l’esquisse des améliorations et aménagements proposés par les fonctionnaires de la municipalité dans le cadre d’une rencontre participative qui se déroulera de 17 h à 19 h. « C’est un projet que nous avons amorcé il y a près de huit mois. Nous allons refaire le parc, pas les espaces réservés au soccer, mais les autres infrastructures comme le pavillon, le stationnement, la patinoire, l’aire de jeu, etc. », explique-t-il.

Au printemps, l’élu avait tenu des ateliers participatifs avec les citoyens et les organismes afin de connaître les besoins du secteur. Une cinquantaine de personnes y avaient pris part.

« (Mercredi), nous allons donc leur présenter le travail des fonctionnaires qui ont préparé des plans préliminaires en tenant compte des commentaires exprimés par les citoyens. »

Pour la réalisation du projet, un montant de 450 000 $ est déjà réservé. « L’an passé, nous avions obtenu un montant de 150 000 $, mais on avait décidé de ne pas l’investir tout de suite pour réunir plus d’argent. Et un montant de 300 000 $ sera voté pour 2019, pour un total de 450 000 $. Mais moi, je veux rajouter un autre 100 000 $ pour 2020, ce qui en fera un projet total d’environ 550 000 $. »

À la lumière des commentaires recueillis mercredi, le conseiller et les fonctionnaires municipaux apporteront les derniers ajustements et finaliseront les plans. « Nous irons en soumission cet hiver pour que l’on puisse mettre les travaux en œuvre l’an prochain. Les travaux principaux seront faits l’été prochain. On veut prioriser le pavillon et les aires de jeux. Par la suite, on travaillera sur la patinoire permanente et d’autres projets qui seront à valider comme des jardins communautaires. Toutefois, dans ces derniers cas, ce sont davantage des investissements qui iront dans la deuxième phase (2020) du projet », a-t-il conclu.