Les sports express

Le fils de Schumi dans l’antichambre de la F1

Vainqueur du championnat européen de Formule 3 avec l’équipe Prema Racing, Mick Schumacher fait le saut en Formule 2, antichambre la catégorie reine. Âgé de 19 ans, le fils du septuple champion du monde Michael Schumacher a remporté huit victoires, obtenu sept positions de tête et totalisé 14 podiums pour s’assurer le championnat de la F3, en octobre. «C’est un pas logique dans mon parcours sportif parce que je veux encore gagner en expérience technique et améliorer mon pilotage.» «Ce championnat n’est pas facile en raison de sa courbe d’apprentissage pour les débutants, surtout avec l’introduction de la nouvelle voiture, mais nous pensons que Mick a la maturité et les compétences nécessaires pour le faire», a assuré René Rosin, le patron de la très réputée équipe Prema, qui a accueilli nombre de futurs pilotes de F1. Schumacher découvrira la F2 lors des essais d’après-saison de jeudi à samedi à Abou Dhabi.  AFP et AP

***

Alonso à Daytona en attendant Indianapolis

Nouveau retraité de la Formule 1, Fernando Alonso amorcera sa saison 2019 d’endurance en participant les 26 et 27 janvier aux 24 Heures de Daytona dans un prototype Cadillac DPi-V.R de l’écurie Wayne Taylor Racing, victorieuse de cette course en 2017. «C’est sans aucun doute l’une des plus belles courses automobiles d’Amérique et du monde», a dit le pilote espagnol de 37 ans, qui avait fait ses débuts en endurance l’an dernier sur ce même mythique circuit. «Ceux-ci m’ont laissé sur ma faim, après des problèmes de freinage qui ont brisé les rêves de podium», a déclaré le double champion du monde de F1, 38e l’an passé sur une Ligier. Alonso vise cette année en particulier les 500 Milles d’Indianapolis fin mai, course d’IndyCar qui ferait de lui, s’il la gagne, le second pilote détenteur de la fameuse «Triple Couronne», regroupant des victoires au Grand Prix de F1 de Monaco, aux 24 Heures du Mans et aux 500 Milles d’Indianapolis. Seul Graham Hill a réalisé cet exploit.  AFP

***

Diego Ratelle quitte les Filons de Thetford

Diego Ratelle, l’entraîneur de l’équipe de football des Filons du Cégep de Thetford, a annoncé qu’il ne serait pas de retour sur les lignes de côté la saison prochaine après sept années passées avec l’équipe. Il a mené les Filons à un Bol d’or en troisième division, puis a vu l’équipe graduer en deuxième division où elle a pris part aux séries pour la première fois cette année. L’ancien porteur de ballon des Vulkins de Victoriaville et du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke, qui est enseignant en gestion commerce, demeure à l’emploi du Cégep de Thetford, mais a choisi de se consacrer davantage de temps à sa famille et à sa carrière d’enseignant. Dans un communiqué de presse, il a dit ne pas fermer la porte à une éventuelle collaboration avec les Filons dans d’autres fonctions. Ian Bussières  

***

14 ans de prison pour l’attentat contre le Borussia Dortmund

L’auteur de l’attentat du 11 avril 2017 contre l’autocar de l’équipe de soccer de Dortmund, qui avait fait deux blessés avant le match aller de quart de finale de la Ligue des champions contre Monaco, a été condamné à 14 ans de réclusion, mardi. Sergueï Wenergold, un Allemand d’origine russe de 29 ans, a été reconnu coupable de tentatives de meurtre. Il avait eu l’idée de décimer l’équipe du Borussia Dortmund pour faire chuter le cours de l’action du club, contre laquelle il avait spéculé, dans le but de s’enrichir. Plusieurs experts étaient venus à la barre confirmer la dangerosité de ses trois bombes remplies de tiges de fer. Ses aveux complets ont été retenus en faveur de Wenergold, mais sa planification de l’attaque, prévue et préparée de longue date, a en revanche joué contre lui. Pour le club, l’attentat a eu plusieurs conséquences néfastes. Encore choqués, les joueurs ont dû disputer le match le lendemain, contre leur volonté. Ils ont finalement perdu les deux matchs contre Monaco. Cette décision de faire jouer la rencontre si rapidement a également provoqué un affrontement entre l’entraîneur Thomas Tuchel et le patron du club Hans-Joachim Watzke. Le coach a finalement été limogé en fin de saison, malgré d’excellents résultats sportifs. Plusieurs joueurs de Dortmund ont toujours besoin d’un suivi psychologique.  AFP

***

Mario Gosselin honoré par les Cataractes

Les Cataractes de Shawinigan vont procéder au retrait du chandail numéro 1 du gardien Mario Gosselin, le 15 décembre, avant le match face aux Foreurs de Val-d’Or. Originaire de Thetford Mines, Gosselin a évolué pour la plus vieille concession de la LHJMQ de 1980 à 1983. Il a signé 69 victoires en saison régulière contre 44 défaites et 3 verdicts nuls, en plus d’ajouter 12 victoires en 23 matchs éliminatoires. Il a notamment été choisi dans l’équipe d’étoiles lors de la saison 1982-1983. Il a aussi été un choix de troisième ronde des Nordiques de Québec en 1982. Après son stage junior, il a représenté le Canada aux Jeux olympiques de 1984 à Sarajevo en plus de défendre les couleurs des Nordiques, des Kings de Los Angeles et des Whalers de Hartford dans la LNH, entre 1984 et 1994. Il deviendra le 12e joueur de l’histoire des Cats à voir son numéro être retiré.  Vincent Gauthier (Le Nouvelliste)

***

Xavier Bouchard suspendu sept matchs

Le Drakkar de Baie-Comeau devra se passer jusqu’au 28 décembre des services de Xavier Bouchard. Le défenseur vient de recevoir une suspension de sept matchs pour une mise en échec par derrière contre Liam Peyton, des Islanders de Charlottetown, dimanche dernier. Selon l’interprétation du préfet de discipline de la LHJMQ, Éric Chouinard, Bouchard a eu «tout le temps voulu pour prendre sa décision avant de frapper son adversaire dans le dos et lui faire perdre l’équilibre. Le joueur de Charlottetown est dans une position vulnérable et sans défense, il est tombé violemment contre la rampe. […] Aux yeux de la ligue, ce geste est dangereux et inacceptable». Soulignons que Peyton n’a pas été blessé sur la séquence. Au contraire, il s’est rapidement relevé après la mise en échec en question pour engager un combat avec D’Artagnan Joly.  Steeve Paradis (collaboration spéciale)

***

Auston Matthews espère le feu vert

Auston Matthews pourrait réintégrer l’alignement des Maple Leafs mercredi, alors que la formation torontoise accueillera San Jose. Le joueur étoile a raté le dernier mois d’activités en raison d’une blessure à l’épaule subie le 27 octobre face à Winnipeg. L’attaquant de 21 ans devra toutefois attendre le feu vert des médecins avant de pouvoir effectuer un retour au jeu, mais il a indiqué aux membres des médias présents à la séance d’entraînement mardi qu’il se sentait prêt à reprendre l’action. «Dans mon esprit, je me sens prêt à revenir.» Cette saison, il a récolté 10 buts et six mentions d’aide en 11 rencontres. «Je me suis ennuyé à mort dans le dernier mois, alors je crois que je suis simplement excité d’être de retour avec l’équipe et évidemment, de pouvoir jouer le match de demain et de faire ce que j’aime, c’est-à-dire jouer au hockey.»  La Presse canadienne