Les sports en bref

Six terrains de tennis au parc Saint-Jacques

La page peut enfin être tournée sur la saga des terrains de tennis extérieurs du parc Saint-Jacques. Près de sept ans plus tard, les six terrains à surfaces synthétiques seront bientôt prêts à accueillir les joueurs.

Le Club de tennis intérieur Saguenay (CTIS), en collaboration avec la Ville de Saguenay, sera responsable des activités durant la saison estivale. L’ouverture officielle aura lieu le lundi 22 juin. Pour information et inscription, communiquez avec le CTIS au 418-548-3179 ou par courriel à tennisctis@bellnet.ca.

Rappelons qu’après les premiers aménagements des terrains terminés en 2013, la moitié des courts s’étaient avérés injouables parce que les surfaces avaient gondolé. Une saga judiciaire s’en était suivie et finalement, la Ville de Saguenay avait lancé des appels d’offres pour la réfection des terrains en juillet 2019.

Bourse pour Blacquière

Grâce à ses nombreux et généreux partenaires, la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) a pu remettre ce printemps pas moins de 147 500 $ en bourses à 43 étudiants-athlètes de partout au Québec qui se sont distingués dans la dernière année. Parmi eux, on retrouve le judoka de Saguenay, Arno Blacquière qui a mérité une bourse de soutien à la réussite académique et sportive de 2000 $. Le jeune Baieriverain étudie au Cégep Maisonneuve afin de pouvoir poursuivre sa progression sportive et académique.

Étant donné la situation très particulière de distanciation sociale qui a mené à la fermeture de plusieurs centres d’entraînement, nos jeunes étudiants-athlètes ont plus que jamais besoin de soutien financier, d’encouragements et d’encadrement afin de rester engagés et motivés pour la prochaine saison. C’est donc bien consciente des besoins actuels des étudiants-athlètes que la FAEQ a redoublé d’efforts pour continuer à remettre des bourses et offrir des services d’accompagnement aux boursiers qui se retrouvent devant des dilemmes importants et des situations inhabituelles, explique-t-on dans un communiqué.

« En temps de crise, la Fondation peut compter sur de loyaux partenaires qui comprennent très bien la situation des étudiants-athlètes du Québec ; autant pour ceux qui doivent persévérer une autre année pour espérer participer aux Jeux olympiques de Tokyo 2021 que d’autres qui ont vu leur saison collégiale ou universitaire annulée sans compter les étudiants-athlètes qui sont en transition de carrière et qui entament une carrière professionnelle. Merci à toutes ces fondations et petites et moyennes entreprises qui nous permettent de poursuivre notre mission beau temps mauvais temps », a souligné Claude Chagnon, président de la FAEQ.