Les adolescents peuvent participer à toutes sortes d’activités telle la survie en forêt en compagnie des sportifs de rue.
Les adolescents peuvent participer à toutes sortes d’activités telle la survie en forêt en compagnie des sportifs de rue.

Les sportifs de rue sensibilisent les jeunes aux saines habitudes de vie

La Maison des jeunes de La Baie a développé le poste de sportif de rue afin de sensibiliser les jeunes aux saines habitudes de vie. Ceux qui occupent ce poste se déplacent directement dans les milieux de vie des adolescents afin de les initier à divers exercices physiques tout en les aidant à pratiquer des activités qui les passionnent. L’alimentation saine, le repos et toutes autres saines habitudes de vie sont également abordés.

Francis Laroche est l’un des deux sportifs de rue embauchés par la Maison des jeunes de La Baie. Même si ce projet a été initié par l’organisme, il pourrait fonctionner de façon autonome si le financement le permettait.

« À la base, le projet avait une fonction très précise. Étant donné l’espérance de vie plus basse des garçons dans la région, la table de concertation jeunesse du Bas-Saguenay a eu l’idée de mettre en place un intervenant de milieu qui travaillerait auprès des jeunes directement dans leur milieu pour valoriser les saines habitudes de vie », a expliqué M. Laroche.

Les sportifs de rue couvrent le secteur de La Baie jusqu’au Bas-Saguenay. Cependant, rien n’empêcherait le projet de se développer avec le temps, selon l’intervenant de milieu. « La demande au niveau des saines habitudes de vie est bien présente. Notre travail a un impact sur les jeunes. Plusieurs souhaitent bouger et bien manger, mais ils cherchent seulement comment y arriver », a-t-il mentionné.

Les sportifs de rue se déplacent directement dans les milieux de vie des jeunes, que ce soit à l’école, à la Maison des jeunes ou au skatepark. - PHOTO COURTOISIE

Des activités physiques variées sont organisées par les sportifs de rue. De l’accompagnement individuel est également proposé aux jeunes. « Certains adolescents aimeraient pratiquer le ski ou la planche, mais ces sports peuvent être difficilement accessibles. Nous nous occupons donc de briser ces barrières pour eux. Nous souhaitons que les saines habitudes de vie deviennent une passion. »

Selon lui, les adolescents sont très créatifs. Ce sont souvent eux qui leur proposent des idées de projets à développer. « Nous mettons en place des activités de parkour, des combats d’armes en mousse et de la survie en forêt tout comme nous accompagnons ceux qui souhaitent apprendre à faire du vélo ou du skateboard. Notre travail est très varié. »

Sportifs de rue en temps de pandémie

Comme plusieurs milieux de travail, les sportifs de rue de la Maison des jeunes de La Baie ont dû revoir leurs façons de procéder depuis la mise en place des mesures de distanciation sociale. Ils proposent désormais des défis en ligne aux jeunes pour les sensibiliser à l’activité physique.

« Nous réfléchissons à une manière d’agir malgré le virus. Nous souhaitons poursuivre notre mission de sensibilisation auprès des jeunes tout en respectant les mesures du gouvernement », a expliqué M. Laroche.