Samuel Meisenheimer (90) affrontait ses anciens coéquipiers. L’attaquant n’a toujours pas amassé de point depuis qu’il évolue avec les Saguenéens.

Les Sags seuls au 16e rang

Les Saguenéens ont subi une troisième défaite de suite et une septième en huit matchs, jeudi soir, s’inclinant 3-1 devant les Islanders de Charlottetown au Centre Georges-Vézina. Ce revers place la formation chicoutimienne seule au 16e et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires, six points devant les Sea Dogs de Saint-Jean et la 17e place.

La victoire des Islanders est l’histoire de Daniel Hardie. Acquis de Saint-Jean lors de la période de transactions, l’attaquant a marqué les trois buts de son équipe, ses trois premiers avec Charlottetown.

Limités à 24 tirs au but, 10 de moins que les visiteurs, les Sags ont été incapables d’inscrire le gros but, alors que le score était de 1-1 en troisième. Hardie a brisé l’égalité à mi-chemin du dernier engagement.

« Il y en a qui ont bousillé des jeux faciles à l’attaque, a remarqué l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean. Toute la semaine, on a parlé de l’implication physique, d’être plus dédié. J’ai vu des signes vraiment positifs. L’éthique de travail était 100 fois mieux qu’elle l’a été la semaine dernière. On a fait des choses dans les pratiques qui ont paru. »

Encore du rattrapage 

Pour un huitième match consécutif, les Saguenéens ont encaissé le premier but. Daniel Hardie, dès la quatrième minute de jeu, a saisi une belle passe de Sam King et a glissé la rondelle sous les jambières de Zachary Bouthillier.

« On avait pourtant un bon début de match, a émis Yanick Jean. C’est un mauvais changement qui a coûté le premier but. On attend souvent d’attendre de voir ce que l’équipe va amener avant de décider d’y aller. Ce soir (jeudi), je n’avais pas ce sentiment. Ils ont surtout profité d’une bonne chance. Ce n’est pas juste ça. Il faut avant tout améliorer notre jeu pendant 60 minutes. On doit mettre l’accent sur autre chose pour l’instant. On ne met pas l’accent sur le résultat et compter un but, c’est un résultat. On met l’accent sur la manière et aujourd’hui, c’était mieux dans notre manière. »

Vladislav Kotkov a fait 1-1 avant la fin de la première en marquant son 12e but de la saison. Kevin Klima a récolté son 50e point de la campagne sur la séquence.

Le jeu a été partagé lors du deuxième engagement et Daniel Hardie s’est occupé du reste en troisième.

Même si les victoires se font rares dans l’entourage des Sags dernièrement, Yanick Jean n’a pas remarqué que l’ambiance était plus lourde dans le vestiaire.

« C’était un match 50/50 qui aurait pu aller d’un côté ou de l’autre, a nuancé Jean. Je ne sais pas si c’est de la malchance... On fait perdre le bâton à notre gardien, on manque une échappée en perdant la rondelle, on frappe le poteau. Ce n’est pas qu’on méritait (la victoire) plus qu’eux, mais ça aurait pu aller d’un côté ou de l’autre. »

Point positif malgré ce résultat décevant, le gardien Zachary Bouthillier a de nouveau connu une bonne sortie devant la cage de son équipe. Le gaillard n’a pas goûté à la victoire depuis le 9 décembre, mais ses performances ont de quoi rassurer tout le monde. 

« Je suis vraiment déçu pour lui sur le but gagnant, a réagi Yanick Jean. Il y a eu de l’obstruction sur lui, il y a peut-être un facteur de malchance, mais il a fait de bons arrêts. Il a été solide pour nous tenir dans la rencontre. »

Le principal intéressé, qui arbore maintenant le numéro 33 en raison du retrait du 35 d’Éric Fichaud samedi, a avoué que le congé des Fêtes avait été bénéfique, autant physiquement que mentalement.

« Le congé m’a permis de déconnecter complètement et d’effacer la première moitié de saison, a philosophé Zachary Bouthillier. Je vois ça comme une nouvelle saison, un vent de changement. J’ai retrouvé ma confiance, ça va mieux lors des entraînements donc je pense que c’est ce qui amène des bonnes performances. »