Samuel Houde a inscrit son 5e but de la saison en première période.

Les Sags se paient les meneurs au classement de la LHJMQ

Les Sags ont profité de la visite des meneurs au classement général samedi pour prouver que leur plus récente séquence de succès n’avait rien d’un coup de frime. Les Chicoutimiens ont tenu leur bout de la première à la dernière minute, s’imposant devant l'Armada de Blainville-Boisbriand au compte de 6-4, devant 2294 spectateurs enflammés au centre Georges-Vézina.

«C’est la meilleure équipe de la ligue. Sans dire que c’était un test, ça permet toujours de voir tu es rendu où dans ta progression. Depuis quelques semaines, on joue du beau hockey et on a battu d’autres bonnes équipes dernièrement. Quand tu affrontes la meilleurs, ça permet de te situer», de souligner Claude Bouchard, qui remplaçait l’entraîneur-chef Yanick Jean derrière le banc. Ce dernier sera de retour à son poste dimanche, à Victoriaville.
Au-delà du résultat, la manière donnait grandement satisfaction à Claude Bouchard, notant en prime la qualité du spectacle offert aux partisans. Les Sags ont en quelque sort servi leur propre médecins aux porte-couleurs de l’Armada. «C’est exactement ce que je viens de dire aux gars. Depuis que Joël Bouchard est là, c’est certainement l’équipe qui travaille le plus fort dans la ligue. Ils ont tout le temps une bonne équipe, mais souvent ce qui fait la différence, c’est leur intensité. Peu importe où j’ai dirigé, c’est toujours la même affaire. C’est difficile de travailler aussi fort qu’eux. C’était le défi et on l’a fait. Honnêtement, je pense qu’on méritait le match, d’estimer Bouchard. Contre ce genre d’équipes, tu peux réagir de deux manières. Soit tu joues pour ne pas perdre, sur les talons et tu les regardes, ou tu te dis que tu n’as rien à perdre et tu fonces. On a pris la décision d’essayer.»
Dès les premiers instants, les Sags ont imposé leur rythme et ont su garder la pédale au plancher par la suite, même si les visiteurs ont renversé la vapeur en fin de deuxième engagement. Ce sont finalement les employés de soutien qui ont marqué le but qui a fait la différence en troisième, après quelques solides présences. Réuni à Liam Stevens et Jérémy Fortin plus tôt dans la rencontre, Félix-Antoine Marcotty a réussi à pousser la rondelle derrière la ligne rouge au retour. En fin de rencontre, les Chicoutimiens ont dû se débrouiller à quatre contre six pendant une pénalité à Jérémy Groleau, mais aucun problème. À ce qui était peut-être son dernier match local avec les Sags, Olivier Galipeau a mis un point d’exclamation à une autre performance impeccable sur un long dégagement. Visiblement nerveux en début de rencontre, Zachary Bouthillier a retrouvé ses moyens, lui qui a fait face à 29 tirs, pour savourer une première victoire depuis le 29 octobre. «On a envoyé des vétérans pour débuter la troisième et la première présence a été excellente. Ça donné le ton pour le reste de la période. Je suis convaincu que peu de gens croyaient qu’on pouvait battre Blainville dans un deuxième match en deux jours. On est rendus dans notre 12e match en je ne sais pas combien de jours. On joue, on joue, on joue. Il n’y a sûrement pas beaucoup de personnes qui auraient gagé sur nous», d’avouer Claude Bouchard.
Après un but de chaque côté en première, les Sags ont pris les devants par deux à deux reprises en deuxième, mais les visiteurs ont comblé le déficit pour se retrouver à 4-4 après 40 minutes. Les Sags ont donné le ton en début d’engagement, chassant le gardien partant Francis Leclerc après seulement 56 secondes, remplacé par Émile Samson. D’abord, après une superbe longue passe d’Olivier Galipeau en avantage numérique, Kevin Klima a envoyé la rondelle directement sur le poteau, mais Zachary Lavigne n’a pas raté au retour pour inscrire son dixième de la saison. Kelly Klima s’est ensuite amené en vitesse avant de se moquer de Michael Kemp et loger la rondelle dans la partie supérieure. Les visiteurs ont rapidement fait 3-2, mais Mathieu Desgagné a ensuite récupéré son propre retour pour toucher la cible pour la première fois de la saison, lui qui est revenu au jeu vendredi après une longue absence. À son tour, l’Armada a marqué deux buts rapides pour ramener les deux clubs à la case départ. Mathieu Boissonneault a habilement fait dévier un tir qui se dirigeait complètement à côté du filet de Zachary Bouthillier, puis 52 secondes plus tard, Alex Barré-Boulet a servi une superbe passe à l’ancien des Élites de Jonquière Michael Kemp qui a complété sans difficulté. Meilleur pointeur du circuit Courteau avec 52 points, Barré-Boulet a maintenant amassé au moins un point à ses 22 dernières parties.

Le Père Noël était présent au centre Georges-Vézina samedi pour le duel entre les Sags et l'Armada.

Contre ce genre d’équipes, tu peux réagir de deux manières. Soit tu joues pour ne pas perdre, sur les talons et tu les regardes, ou tu te dis que tu n’as rien à perdre et tu fonces. On a pris la décision d’essayer
Claude Bouchard

Leçon de travail

«C’est une leçon de travail», a pour sa part laissé tomber dans l’autre vestiaire Daniel Jacob, en remplacement de Joël Bouchard. Il n’avait pas du tout envie de s’étendre sur le positif après la rencontre, seulement une sixième défaite en temps réglementaire, en 29 matchs.
«Ce ne sont pas seulement les deux buts rapides en début de deuxième qui ont fait mal, mais de la première minute à la 60e», a estimé Daniel Jacob. On n’a pas réussi à reprendre le rythme après le début de match. On s’est fait battre à notre propre jeu. On aura pas le choix de repartir dimanche à zéro à Baie-Comeau, c’est le cas de le dire.

En bref
• Il s’agissait du dernier match à domicile des Sags avant Noël. Ils disputeront leurs cinq prochains matchs sur la route, à commencer par dimanche à Victoriaville pour compléter leur semaine de cinq matchs en huit soirs. Ils seront de retour devant leurs partisans pour conclure l’année 2017 le 31 décembre, encore une fois face aux Tigres...
• Alexis Shank sera de retour devant le filet des Sags dimanche. Yanick Jean retrouvera son équipe après avoir passé les derniers jours à Gatineau, au Challenge midget AAA...
• Tout comme Yanick Jean, l’entraîneur-chef et directeur général de l’Armada, Joël Bouchard, n’était pas derrière le banc de son équipe. Il a débuté son mandat avec Équipe Canada junior, dont il est l’adjoint de Dominique Ducharme, des Voltigeurs de Drummondville...

Zachary Bouthillier a bloqué 25 tirs pour mériter sa première victoire en plus d'un mois.