Hendrix Lapierre s’est une fois de plus mis en évidence vendredi soir, amassant trois passes dans une victoire des Sags 5-1 sur le Drakkar au centre Mario-Tremblay d’Alma.

Les Sags l'emportent 5-1 sur le Drakkar à Alma

La première présence des Saguenéens de Chicoutimi à Alma depuis une quarantaine d’années peut sans contredit être qualifiée de succès. Plus de 750 amateurs ont pris place dans les estrades du Centre Mario-Tremblay pour assister à un bon match de hockey et une victoire des régionaux, au compte de 5-1 devant le Drakkar de Baie-Comeau.

Vérification faite au cours de la soirée, les Saguenéens avaient déjà effectué une visite en terres jeannoises au début des années 80. Quoi qu’il en soit, vendredi soir, grâce à une bonne vente à la porte, les gradins étaient bien remplis, ce qui a permis d’amasser environ 5000 $ pour le hockey mineur local, l’élément le plus important de cet événement. Rencontré après la première période, le coordonnateur Roger Décoste disait déjà mission accomplie.

« C’est parfait, a lancé l’employé municipal. C’est un succès. L’ambiance est bonne. C’est une belle soirée et un beau vendredi de hockey. Ça nous fait également plaisir de montrer le Centre Mario-Tremblay revampé avec quand même plusieurs amateurs du Saguenay. C’est une belle vitrine pour Alma. »

Jérémy Fortin a connu une soirée occupée face aux Drakkar avec plusieurs mises en échec, mais également quelques chances de marquer.

Dès l’arrivée des joueurs sur la patinoire pour la période d’échauffement, la grande majorité des amateurs avaient déjà pris place dans les estrades. Ils n’ont pas été dérangés par la longue pause entre la période d’échauffement et le début de la rencontre en raison d’un bris de la surfaceuse. Les Sags ont aidé à l’ambiance en marquant dès la neuvième minute sur un tir sur réception parfait de Zachary Lavigne après une belle passe d’Hendrix Lapierre. À son premier match dans son nouvel uniforme, après avoir été acquis des Remparts, le vétéran de 20 ans Jesse Sutton a mis ses mains en évidence en battant le gardien Justin Blanchette d’une belle feinte alors qu’il était seul devant lui. Malgré les nombreuses pénalités, qui ont grandement brisé le rythme, les Sags n’ont pas baissé le pied en deuxième. À 3-0 après un but de Félix-Antoine Marcotty, Hendrix Lapierre a mis un point d’exclamation à la soirée en servant une passe des ligues majeures sans même regarder au défenseur russe Artemi Knyazev qui a fait mouche, lui qui disputait également une première rencontre avec les Sags. « On avait tous hâte de le voir dans un match », a souligné l’entraîneur-chef Yanick Jean, bien heureux de la prestation des siens.

« Ça change un peu la routine du camp de venir jouer dans une place comme ça. Avoir une bonne performance, c’est sûr que ça aide. Je pense que les gens sont repartis contents et nous aussi d’avoir pu jouer devant eux », d’exprimer le pilote des Bleus, notant l’application des éléments travaillés lors des dernières semaines à l’entraînement.

Joueur le plus près d’Alma, originaire de Dolbeau-Mistassini, Jérémy Fortin fait partie de ceux qui ont attiré l’attention vendredi. L’attaquant de 19 ans a distribué de nombreuses mises en échec, dont deux percutantes en première période, en plus de déranger l’adversaire toute la soirée. Acquis contre un choix de 7e ronde des Cataractes l’an dernier, il a su faire sa place dans l’alignement.

Les Sags ont fait plaisir aux quelque 750 amateurs au centre Mario-Tremblay avec une victoire de 5-1 sur le Drakkar de Baie-Comeau.

« Il s’organise pour que ça marche. Il l’a fait l’an dernier et je ne suis pas inquiet qu’il va le faire cette année. Il est devenu un joueur dont on ne peut pas se passer. Il accepte son rôle, il nous donne de grosses minutes en désavantage numérique et s’implique physiquement. On a plus d’habiletés offensives. Par contre, des joueurs de rôle seront extrêmement importants et Jay en fait partie », de noter Yanick Jean.

+

UN DIX MINUTES MÉMORABLE POUR LE CHICOUTIMIEN ZACHARY BOIVIN

Les meilleures histoires sont souvent celles qui ne sont pas écrites d’avance. Appelé en renfort pendant l’absence de Zachary Bouthillier, parti au camp des Leafs, le Chicoutimien Zachary Boivin est entré dans la mêlée en fin de match et flottait encore sur son nuage après la rencontre. 

«Ça fait longtemps que je n’ai pas savouré dix minutes comme ça», a lancé le jeune homme avec un grand sourire et très à l’aise devant les journalistes. 

Retranché au camp des Huskies, Boivin, qui évoluait midget espoir l’an dernier, croyait que le junior majeur était terminé pour lui. C’était jusqu’à ce qu’il reçoive un coup de fil de Yanick Jean mercredi d’abord pour venir s’entraîner, mais ensuite pour seconder Alexis Shank pour les deux rencontres face au Drakkar. Finalement, avec une dizaine de minutes à faire, il a été envoyé devant le filet. Il ne l’a pas eu facile, devant faire face à une échappée d’entrée de jeu, sans céder. «Jeune, j’allais souvent aux Sags quand c’était plein et il y avait une très bonne foule à Alma. Ça me rappelait des souvenirs, mais en plus, j’étais sur la glace. C’était spécial comme moment», de raconter Zachary Boivin qui était déçu d’avoir accordé un but en fin de match sur une belle pièce de jeu orchestrée par le Chicoutimien Jordan Martel. «Ce n’est pas grave, j’ai goalé pour les Sags ce soir», a-t-il laissé tomber. 

«Ça marche des deux côtés. On veut que de bons jeunes viennent nous donner un coup de main, mais on doit donner l’exemple. Shank avait un jeu blanc et il était content quand il est sorti et de lui donner une chance», a noté Yanick Jean, confirmant que le jeune homme allait demeurer sur la liste de protection de l’équipe. 

Alexis Shank n’a donc rien donné, repoussant 26 tirs, s’illustrant notamment de la mitaine en deuxième aux dépens de Shawn Element. 

+

POINTES DE PLUME

• Blessé à une épaule, Samuel Houde a sauté sur la patinoire en matinée au camp des recrues du Canadien de Montréal, mais n’a pas pris part à la rencontre en soirée face aux Sénateurs. ..

• Évidemment, quelques personnalités politiques étaient sur place. Le maire d’Alma, Marc Asselin, portait d’ailleurs fièrement son chandail des Sags pour la mise en jeu protocolaire, en compagnie du directeur général de Nutrinor et membre du conseil d’administration de l’équipe, Yves Girard, et le vice-président du hockey mineur d’Alma, Mario Dupont…

• Tout comme les Sags, le Drakkar a présentement cinq joueurs qui participent à des camps professionnels, soit Gabriel Fortier (Tampa Bay), Samuel L’Italien (Winnipeg), Xavier Bouchard (Vegas), Ivan Chechkovich (San Jose) et D’Artagnan Joly (Calgary). Chez les Sags, les attaquants Samuel Houde (Montréal), Vladislav Kotkov (San Jose) et Justin Ducharme (Anaheim) ainsi que le défenseur Jérémy Groleau (New Jersey) et le gardien Zachary Bouthillier (Toronto) manquaient à l’appel, en plus de Louis Crevier qui est blessé…

• En l’espace de quelques minutes en fin de première période, les arbitres ont décerné quatre pénalités d’inconduite de dix minutes pour mauvaise utilisation du protecteur buccal. Théo Rochette, Jesse Sutton et Jérémy Diotte ont été épinglés chez les Sags ainsi que Christopher Ortiz du côté du Drakkar…