Dimanche, les «petits» Saguenéens de Chicoutimi ont fait preuve de caractère pour combler un retard de 1-0 en troisième et remporter la finale pee-wee AA-Élites aux dépens de l’Armanda de Blainville-Boisbriand, au Centre Vidéotron, dans le cadre du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec.

Les p'tits Sags champions

Pour une deuxième fois en trois ans, les « petits Saguenéens » de Chicoutimi ont enlevé les grands honneurs de leur catégorie au prestigieux Tournoi international de hockey pee-wee de Québec. Dimanche, la troupe de Jonathan Fleury a en effet remporté la grande finale 3-1 aux dépens de l’Armada de Blainville-Boisbriand devant une belle foule de partisans présents au Centre Vidéotron de Québec dans la catégorie pee-wee AA-Élites.

Outre le gardien de but Guillaume Brassard, les unités spéciales se sont particulièrement distinguées en troisième période. De fait, aucune des deux formations n’était parvenue à s’inscrire au pointage après les deux premières périodes. L’Armada a ouvert la marque après deux minutes de jeu en troisième, mais voilà que le vétéran Éliot Simard a relancé un nouveau match en créant l’égalité... en désavantage numérique! Ce but a créé l’étincelle des Sags qui ont fait mouche à deux autres reprises, le capitaine Vincent Collard marquant en avantage numérique tandis que Olivier Flageole scellait l’issue de la grande finale dans un filet désert.

« Ç’a mal commencé et on n’a pas joué comme on aurait voulu, mais il y a eu une étincelle et ça nous a décollés. Il y avait un peu de nervosité et on aurait dit qu’on manquait d’énergie dans les deux premières périodes. C’est un long tournoi et on avait beaucoup d’aller-retour de faits, mais après avoir marqué le but en désavantage numérique, ç’a créé l’étincelle et ç’a apporté toute une vague d’émotion positive. On a vraiment bien joué en fin de match », a relaté l’entraîneur-chef Jonathan Fleury des Espoirs pee-wee AAA alias les Sags.

Plusieurs parents s’étaient déplacés dans la Vieille Capitale pour les encourager. « On avait presque une section au complet pour nous encourager! »

Après avoir perdu le match initial, les représentants régionaux ont aligné les victoires. « On n’avait pas perdu confiance après la défaite, mais c’est sûr que la victoire contre l’Arizona a déclenché quelque chose au niveau de l’émotion et de croire en nos chances. Même dans ce match-là, on n’a pas joué comme on voulait, mais on a réussi à jouer du bon hockey en fin de troisième dans les moments plus difficiles. À partir des matchs 3, 4 et 5, on s’est mis à jouer du bon hockey », a poursuivi le pilote des p’tits Sags, dont les troupiers ont eu droit aux félicitations du premier ministre Philippe Couillard sur Twitter.

Pour la formation régionale, il s’agit d’un deuxième titre en trois ans. L’an dernier, l’équipe régionale avait perdu en finale contre les Tigres de Victoriaville. Pour les vétérans de la présente édition, la défaite n’était pas une option.

Les jeunes sont maintenant de retour pour disputer les cinq derniers matchs de la saison régulière. La conquête de ce championnat permettra aux entraîneurs de bien préparer les jeunes en vue des Championnats provinciaux. « On peut bâtir là dessus et leur dire que si on a pu le faire, ce sera possible de le faire à nouveau », a conclu Jonathan Fleury, qui était appuyé par les adjoints David-Alexandre Hamel et William Tremblay et le gérant Luc Larkin.