Gino Roberge et son fils Jacob ont repris du service pour proposer aux jeunes et à leurs parents une séries d’exercices pour garder la forme, sur un groupe Facebook. Sa conjointe Isabelle Proteau propose une séance de yoga adapté tandis qu’Olivier Bouchard tient une séance consacrée aux habiletés (hockey).
Gino Roberge et son fils Jacob ont repris du service pour proposer aux jeunes et à leurs parents une séries d’exercices pour garder la forme, sur un groupe Facebook. Sa conjointe Isabelle Proteau propose une séance de yoga adapté tandis qu’Olivier Bouchard tient une séance consacrée aux habiletés (hockey).

Les populaires séances d’entraînement via Facebook sont de retour

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Avec la fermeture des centres d’entraînement, les restrictions dans la pratique de nombreux sports et le temps plus froid qui se fait sentir, pas étonnant que les sites qui proposent des entraînements via Facebook soient de retour. Leur popularité ne se dément pas, d’autant plus que les formules proposées permettent d’adapter la séance selon ses disponibilités. En voici deux qui sont de retour et qui avaient bien fonctionné durant le confinement printanier.

À Saguenay, la page Facebook « Entraînement COVID 2020 CLB », du préparateur physique Gino Roberge, est de retour. Gino et son fils Jacob proposent des entraînements qui s’adressent autant aux jeunes qu’à leurs parents afin qu’ils puissent se maintenir en forme et être prêts quand les activités reprendront.

Gino et son fils font un entraînement la fin de semaine, sa conjointe, Isabelle Proteau, propose à nouveau une séance de yoga adapté la fin de semaine et l’entraîneur des habiletés chez les Saguenéens, Olivier Bouchard, tient pour sa part une séance consacrée aux habiletés le mercredi soir.

Bref, toute l’équipe du printemps a repris du service au grand bonheur des 579 membres du groupe.

« C’est toujours aussi populaire, confirme Gino Roberge. Les gens le font en direct ou en différé. Les vidéos ont été visionnées entre 350 et 400 fois pour la première semaine. On est vraiment super contents et, honnêtement, je crois que ça répond à un besoin. »

Il s’attend d’ailleurs à ce que le nombre de membres augmente encore au cours des prochaines semaines.

« Même si les jeunes ne sont pas confinés comme au printemps dernier, on sent qu’ils ont besoin de bouger, constate Gino Roberge. C’est difficile pour eux et aussi pour leurs parents. On essaie donc de les aider un peu. »

Avec son équipe de feu, il travaille sur un autre projet d’entraînement en ligne qui serait accessible, toujours gratuitement, sur d’autres plateformes.

La boxe aussi

Entraîneur émérite du Club de boxe Chicoutimi, Michel Desgagné a lui aussi repris du service via sa page Facebook. Et à lire les commentaires, le retour de ses séances d’entraînement d’une heure fait du bien !

Lors de son premier rendez-vous, samedi dernier à 11h, il a expliqué que comme on devait encore composer avec les restrictions de la COVID surtout en zone rouge, autant se garder positif en faisait de l’exercice.

« J’ai voulu faire cette vidéo parce que je pense que c’est facile de manquer de motivation ces temps-ci avec tout ce qui se passe. L’entraînement, c’est la façon de s’évader, de voir les choses de façon plus positive et de se dire “j’oublie et je continue de garder ma forme”. On dit un esprit sain dans un corps sain, et je pense que c’est ce qu’il faut garder en tête. Si ça peut vous donner un petit “boost” de motivation, ben tant mieux ! C’est mon objectif », a-t-il conclu, en promettant que si les résultats de ce premier rendez-vous sont positifs, il sera de retour samedi prochain, à 11h, pour une nouvelle séance.

D’ici là, il est possible de faire l’entraînement de samedi dernier, lequel se fait avec du matériel d’usage courant lorsque les gens n’ont pas de poids ou autres équipements.