Les petits Saguenéens de Chicoutimi ont en main leur billet pour les quarts de finale de la catégorie pee-wee Élites, après une victoire convaincante de 4-1 aux dépens des Islanders de New York jeudi, dans le cadre du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec.

Les petits Sags en quarts de finale

Les petits Saguenéens de Chicoutimi ont accédé aux quarts de finale de la catégorie Élites, jeudi après-midi, au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec en l'emportant 4-1 sur les Islanders de New York.
La troupe de l'entraîneur Arnaud Dubé a commencé la rencontre sur les chapeaux de roue en inscrivant trois buts dans les sept premières minutes de jeu, oeuvre de Gabriel Tremblay (avec 8 secondes à peine d'écoulées), puis de Yoan Legendre et de Charles-Antoine Tremblay. La réplique américaine est finalement venue de Saywer Boulton peu après, mais ce sera le seul moment de réjouissance pour les jeunes Islanders. Après une deuxième sans but, Alexandre Bourgeois a enfilé le 4e but des régionaux en toute fin de rencontre pour clore en beauté cette deuxième victoire consécutive du tournoi disputé à l'Arpidrome de Charlesbourg.
«On a connu un excellent départ, convient d'entrée de jeu Arnaud Dubé. Je pense que la chimie est en train d'embarquer tranquillement. On y croit et on travaille fort. On en a récolté les fruits et on est très contents.»
Les petits Saguenéens affronteront les jeunes Olympiques de Gatineau en quarts de finale vendredi, à 20h, toujours à l'Arpidrome. Les Olympiques jouaient tout de suite après les Saguenéens et les entraîneurs en ont profité pour prendre des notes. «C'est une équipe similaire à la nôtre. Dans notre catégorie, tous nos matchs sont accessibles. Il s'agit de bien faire les choses», souligne le pilote des régionaux. «On progresse vraiment de match en match dans notre manière de jouer. L'équipe comprend qu'il y a des choses importantes dans la manière de se comporter et de se préparer pour mieux débuter nos matchs. Les blocs sont en train de bien s'emboîter.»
Estime-t-il que ce fut leur match le plus facile? «Ç'a été un match plus facile parce que nous nous sommes mieux comportés dans notre préparation, mais l'opposition était aussi forte», assure Dubé. Au fur et à mesure que ses troupes progressent dans le tableau, l'entraîneur-chef tentera de faire en sorte que ses protégés restent calmes et concentrés sur les objectifs. «Il faut essayer de donner moins de temps forts à l'adversaire. Aujourd'hui (jeudi), on a senti une petite baisse en début de troisième, de sorte qu'il faut faire attention à notre discipline. Il faudra gagner la bataille des émotions en les gérant bien», a-t-il conclu.
CV impressionnants
La formation des jeunes Islanders de New York était dirigée par une équipe d'entraîneurs prestigieux. L'entraîneur-chef Arron Asham a été le troisième choix des Canadiens de Montréal lors du repêchage d'entrée dans la LNH 1996. L'ailier droit a disputé 114 matchs dans l'uniforme du Tricolore entre les années 1999 et 2001, en plus d'avoir évolué dans d'autres équipes de la LNH. Quant à ses adjoints, Éric Boulton a disputé une cinquantaine de matchs dans l'uniforme des Islanders de New York, Cassell Bernie a été entraîneur adjoint dans la Ligue américaine et Garth Snow, est un ancien gardien de but, choix de 6e ronde des Nordiques de Québec au repêchage amateur de la LNH en 1987 et dg des Islanders de New York depuis 2006...