Les nageurs ont pris le départ ce matin

Les 22 participants à la 60e édition de la Traversée internationale du lac Saint-Jean ont pris le départ samedi matin et nagent maintenant en direction de Roberval. Ils y sont attendus en milieu d'après-midi.
Du groupe, on retrouve trois Québécois, Xavier Desharnais et Philippe Guertin, qui figurent parmi les prétendants au titre, ainsi que l'Almatoise Sabryna Lavoie qui devrait cette fois terminer dans les délais prescrits. À 43 ans, le Macédonien Tomi Stefanovski tente de conserver son titre. La championne chez les femmes, la Russe Olga Kozydub est pour sa part absente.
Le départ a été donné à exactement 8 h ce matin au quai municipal de Péribonka par le représentant d'Hydro-Québec, Christian Gaudreault, le président d'honneur, Michel Charbonneau d'Uni-Sélect, la présidente de la traversée, Ginette Fortin ainsi que le député de Roberval, Denis Lebel.
Quelques minutes avant, les nageurs se sont tous lancés dans une eau pas très accueillante à 18 degrés Celsius. Deux participants ont même pris bien leur temps avant de faire le grand saut. Après le coup annonçant le départ, les athlètes ont d'abord effectué une boucle au quai de Péribonka sous les encouragements des nombreux spectateurs venus assister à l'événement. Ils ont ensuite pris le large avec leurs accompagnateurs dans des chaloupes pour un véritable marathon de 32 kilomètres qui s'annonce comme un défi physique, en raison de la température de l'eau, qui est cependant un peu plus clémente une fois au large à 20 degrés. Comme les athlètes devront batailler ferme pour conserver leurs énergies pendant toute la course, le record de 6 h 22 min 48 s, établi par le Français Stéphane Lecat en 2000, ne devrait pas être menacé.
Pour les premiers mètres, afin de faire un clin d'oeil au présent, au passé et au futur, les participants étaient accompagnés des champions du Marathon de la relève de la veille, Nicolas Gauthier et Marie-Charlotte Hamel, tous deux de la région de Québec. La veille, les anciens champions Petar Stoychev et Paul Asmuth ont nagé le premier kilomètre avec les jeunes.
Comme c'est devenu la coutume, il est possible de suivre la traversée en direct sur le web au www.traversee.qc.ca. Plus jeune Robervalois à réussir la distance en 1978, René Meunier assure la description avec Simon Tobin, une figure bien connue de la compétition qui avait chauffé sérieusement Petar Stoychev en 2007.