Les Mercenaires ont pratiqué pour la première fois depuis la pandémie, samedi après-midi. 
Les Mercenaires ont pratiqué pour la première fois depuis la pandémie, samedi après-midi. 

Les Mercenaires sont de retour sur les terrains

Les Mercenaires du Saguenay–Lac-Saint-Jean de la Ligue de football senior 12 vs 12 ont tenu leur premier entraînement de la saison au parc Saint-Jacques à Arvida samedi après-midi. Ayant été obligée d’attendre plusieurs mois avant d’avoir le droit de pratiquer son sport à nouveau, la formation de football senior régionale était ravie de remettre les pieds sur un terrain malgré les gouttelettes de pluie qui tombaient.

Guillaume Bédard, nouvel entraîneur-chef de l’équipe, mentionne l’important recrutement de joueurs qui s’est fait avant la saison. « Nous avons amené le plus de joueurs qu’on pouvait pour la première pratique. La pluie en a découragé quelques-uns, mais nous sommes une bonne trentaine, ce qui est très satisfaisant », a-t-il souligné.

Les joueurs doivent porter des gants pour éviter les contacts de la peau avec le ballon.

Selon lui, le noyau de l’équipe était excellent l’an dernier, mais plus petit. Le recrutement de cette année donnera une force supplémentaire à l’équipe. « Même si nous avons de gros espoirs envers certains joueurs, le football senior exige un travail d’équipe supplémentaire. Tout le monde doit jouer son rôle et être sur la même longueur d’onde étant donné que nous ne pouvons pas faire énormément de pratiques. Même si nous avons le meilleur joueur de tous les temps, il est très important que toute l’équipe travaille ensemble. »

Alors que les entraînements débutent habituellement au début du printemps, les joueurs ont un certain retard sur leur forme physique habituelle, mais chaque formation se retrouve dans la même situation, explique Guillaume Bédard, qui est originaire de Laval.

Guillaume Bédard est le nouvel entraîneur des Mercenaires.

« Nous commençons habituellement à l’intérieur pour pratiquer notre cardio et pour voir la base du football, puis nous sortons lorsqu’il commence à faire beau. Nous avons donc perdu nos entraînements intérieurs cette année, mais quelques gars ont pratiqué chacun de leur côté pendant la pandémie. »

Étant donné les mesures sanitaires recommandées, certains entraînements ne peuvent pas être pratiqués, puisque les contacts physiques entre les joueurs doivent être évités dans la mesure du possible. Il n’est d’ailleurs toujours pas certain que la saison pourra avoir lieu pour les mêmes raisons.

Les joueurs de football ne savent toujours pas si la saison pourra avoir lieu, mais peuvent désormais pratiquer.

« Au moins, on peut courir, lancer des ballons et les attraper. On peut aussi pratiquer les mouvements de football, sans vraiment jouer. L’essentiel en ce moment, c’est qu’on peut bouger et qu’on est content de pouvoir s’entraîner ensemble à nouveau », a précisé l’entraîneur des Mercenaires, qui souhaite rendre l’ambiance agréable et familiale au fil de son mandat.