Les Marquis sans pitié

Les Marquis de Jonquière ont été sans pitié face au Cool FM de Saint-Georges qu’ils ont malmené 8-3 devant quelque 1300 spectateurs réunis au Palais des sports.

Les Marquis ont-ils voulu se faire pardonner leur mauvaise prestation de la semaine passée ? Toujours est-il qu’ils sont sortis en lion, visiblement déterminés à l’emporter. Et c’est le pauvre gardien Mathieu Dugas qui en a fait les frais. Les Marquis se sont forgé une avance de 5-1 après seulement 10 lancers et 20 minutes de jeu.

Pour l’entraîneur-chef des Marquis Benoit Gratton, ses troupes ont en quelque sorte repris là où ils avaient laissé à Rivière-du-Loup samedi dernier, avec une éclatante victoire de 7-1. Et comme à Rivière-du-Loup, Matthew Boudreau s’est à nouveau distingué avec un tour du chapeau. 

« Plusieurs joueurs ont une chance de jouer dans une situation avantageuse et ils font la job. C’est l’une des raisons pour laquelle on est encore en première position. Malgré tous les blessés, on réussit toujours des moyens de marquer et de jouer en équipe. »

Depuis le début de l’année, je ne sais même pas si on a gardé les mêmes lignes deux matchs de suite. Il faut donner le crédit aux joueurs qui réussissent à bien s’adapter. »

Il admet tout de même que l’indiscipline en troisième aurait pu être plus coûteuse. Il compte d’ailleurs faire en sorte que ses troupes ne prennent pas ce mauvais pli lorsqu’ils bénéficient d’une aussi confortable avance. « Ils n’en ont pas profité, mais ils ont eu deux 5 contre 3 où ils auraient pu marquer deux-trois buts. Ils n’ont pas réussi, mais si on continue à jouer avec le feu, on va finir par se brûler », convient-il. 

Dominants

Auteur d’un tour du chapeau samedi dernier, Matthew Boudreau a remis ça samedi soir, d’abord en inscrivant le premier but des locaux sur une belle passe de Francis Trudel.

Les Beaucerons ont répliqué peu après sur un tir de Patrick Lapostolle, mais les Jonquiérois avaient le vent dans les voiles. Alex Bourret a enfilé l’aiguille deux fois plutôt qu’une tandis que Yanick Riendeau portait l’avance des Marquis à 4-1 à la faveur d’un double avantage numérique.

Alexandre Quesnel a porté un autre coup dur aux visiteurs en marquant avec 22 secondes à faire.

En deuxième, malgré les efforts du Cool, seul Jonathan Laberge est parvenu à déjouer Cédrick Desjardins sur un jeu de puissance. Les Marquis ont rebondi en troisième, Matthew Boudreau et Quesnel enfilant chacun leur deuxième de la rencontre. Puis, l’indiscipline des locaux les a placés en mauvaise posture, offrant aux Beaucerons un double avantage numérique de plus de deux minutes.

Un autre ancien Marquis, Jean-Sébastien Bérubé, a fini par avoir raison de Desjardins pour faire 7-3. Puis, les Beaucerons ont eu un autre 5 contre 3 en fin de rencontre sans parvenir à en profiter. Mais les Marquis n’avaient pas dit leur dernier mot et avec une seconde à faire, Matthew Boudreau a signé son 2e tour du chapeau en autant de matchs.

Outre la prestation du jeune Boudreau, mentionnons celle d’Alexandre Quesnel (2 buts,3 passes) et Hugo Carpentier (5 passes).