Les Marquis retrouvent leurs repères

Après une défaite vendredi, les Marquis de Jonquière ont tiré profit d’un alignement plus mordant, samedi soir, en signant une victoire de 6-3 contre le Cool FM de Saint-Georges au Palais des sports.

La formation de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) a du même coup conclu son premier week-end préparatoire avec une fiche de ,500, après un revers à Rivière-du-Loup la veille. Entraîneur-chef et directeur général des Marquis, Bob Desjardins a poursuivi l’évaluation de ses effectifs, tout en tentant différentes expériences à l’attaque.

«On avait un peu plus d’offensive et ça a paru, a-t-il confirmé. On s’est mis à débloquer et il y a aussi une chimie à former. J’ai demandé aux gars de prendre de bonnes habitudes de travail, mais je trouvais qu’en première période, on n’était pas où j’avais demandé. Ça reste un match hors concours et l’émotion n’est pas toujours là. C’est un peu plus difficile de motiver les gars et autant que je me souvienne, je n’ai jamais gagné de match hors concours sur la route.»

Après une première période où les deux équipes ont marqué une fois, les Marquis ont pris le contrôle en deuxième avec quatre buts sans riposte. Gabryel Paquin-Boudreau deux fois, Francis Verreault-Paul et l’ancien des Jeannois du Collège d’Alma Marc-André Therrien ont tous compté en l’espace de 10 minutes.

Le capitaine Alexandre Quesnel a fait 6-1 tôt en troisième période, suivi du but d’Anthony Verret, du Cool FM. Le vétéran Yannick Tifu s’est fait plaisir avec un but alors qu’il restait deux secondes à faire au match. Entre-temps, un peu de rififi ont sérieusement hypothéqué les éléments en place. Verreault-Paul (9 minutes), Quesnel (12) et Jonathan Diaby (12) ont tous été chassés au cours d’une altercation sans grande conséquence.

Après le match, Bob Desjardins a salué l’intensité affichée par Verreault-Paul, qui semble être en grande forme en ce début de saison.

«J’ai bien aimé Francis, a-t-il souligné. Je l’ai mis au centre en compagnie de Quesnel et Gabryel Paquin-Boudreau et ça a cliqué. Je l’ai connu avec les Saguenéens et c’est un gars qui joue avec ses «tripes», qui a le coeur gros comme l’aréna. Son utilisation la saison dernière n’était peut-être pas à sa pleine satisfaction et quand on s’est parlé cet été, il m’a dit ce qu’il voulait et je lui ai parlé de mes attentes. Ce soir (samedi), on a vu qui était Francis Verreault-Paul et je pense que son intensité va monter plus la saison va avancer.»

Bob Desjardins s’attend à prendre des décisions sous peu afin de réduire le nombre de joueurs présents au camp, mais il se donne encore du temps en raison de la non-disponibilité de certains vétérans. Les Marquis jouent deux autres matchs préparatoires, vendredi à Jonquière contre Rivière-du-Loup et samedi à Saint-Georges. Le pilote espère être en mesure de compter sur environ 80 pour cent de son alignement final.