Surpris en début de match par deux buts du Noir et Or de Mortagne, les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour ont rapidement retrouvé leur aplomb, vendredi soir.

Les Lynx toujours invaincus

Les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour et les Mustangs de l’Odyssée Dominique-Racine ont poursuivi leur chemin au Championnat provincial de hockey scolaire cadet et juvénile, vendredi, au Centre Mario-Tremblay d’Alma. Les Lynx sont demeurés invaincus et les Mustangs ont subi un deuxième revers consécutif, mais qu’à cela ne tienne, les deux formations ont toutes les deux l’occasion d’accéder aux rondes éliminatoires.

S’ils avaient le droit à l’erreur à leurs deux premières sorties, la victoire est maintenant impérative pour les régionaux.

Retour de l’arrière

Pratiquement imbattables depuis le début de la saison dans le circuit cadet division 1, les Lynx ont fait face à de l’adversité face au Noir et Or de Mortagne. Ils tiraient de l’arrière 2-0 en première période, avant de retomber sur leurs pattes pour l’emporter 5-2.

«Je ne cacherai pas qu’on a rarement eu à faire face à ce genre de situation cette saison, a convenu l’entraîneur Jean-Normand Tremblay. Les joueurs sont demeurés très positifs et on a affiché une belle résilience. On s’est tapé dans les mains au lieu d’être négatif et on a réussi à remonter la pente. Le mental, quand tu mènes c’est une chose, mais quand tu tires de l’arrière, c’est autre chose. On a continuellement travaillé sur cet aspect durant la saison et les joueurs ont conservé une attitude positive.»

Les Lynx affrontent Kuper Academy samedi matin. «On veut remporter chacun de nos matchs et notre approche ne change pas», a réagi Jean-Normand Tremblay.

Mustangs

Battus la veille, les Mustangs de l’Odyssée Dominique-Racine sont revenus de l’arrière face aux Gouverneurs de l’École secondaire Massey-Vanniey, mais au fil d’arrivée, l’équipe de hockey juvénile division 1 a perdu 4-3 vendredi.

«Les Gouverneurs ont une équipe très offensive et ils ont inscrit deux buts en première période sur des entrées de zone, a décrit l’entraîneur en chef des Mustangs, Simon Coudé. Par la suite, notre travail en échec-avant a été incroyable. On n’a vraiment rien donné après leurs deux premiers buts.  On a créé l’égalité 2-2, ils ont ensuite repris les devants et ils ont ajouté un quatrième but dans un filet désert.»

Les Mustangs ont réduit la marque à 4-3 en fin de match, mais il était trop tard. 

«C’était vraiment un bon match de la part de l’ensemble de l’équipe et tout le monde a bien fait, a reconnu Simon Coudé. On a perdu 4-3 contre une équipe qui avait gagné 7-0 jeudi. Notre objectif demeure le même et on est encore confiant pour la suite des choses.»

Le format du tournoi fait en sorte que la fiche globale d’une équipe n’a pas vraiment d’importance. Si les Mustangs gagnent leur troisième partie, samedi après-midi, ils accèdent malgré tout aux quarts de finale. 

Conscient que sa formation a choisi la route la plus difficile en s’inclinant deux fois, l’entraîneur est loin d’être inquiété par cette situation.

«On prend le chemin le plus long, mais il n’y en a pas de mauvais, a rappelé Simon Coudé. C’est seulement notre chemin qui est important et il faut seulement continuer à jouer de la bonne façon.»