Les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour, que l’on voit ici à l’entraînement, entameront le moment charnière de l’année, vendredi soir, en demi-finale, face à l’école Les Sentiers (4-2), au terrain du Collège d’Alma.

Les Lynx à l’assaut des séries

Après avoir bouclé une saison parfaite de 6-0 dans la Ligue de football juvénile division 2, conférence de l’Est, les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour entameront le moment charnière de l’année, vendredi soir, en demi-finale, face à l’école Les Sentiers (4-2), au terrain du Collège d’Alma.

« Ç’a été comme on s’attendait. Il y a eu beaucoup de travail de janvier à juin qui porte ses fruits en ce moment », fait valoir l’entraîneur Frédérick Munger sur l’implication des joueurs qui font partie d’un programme sport-études. Cette situation a accéléré la mise en place des choses à partir du début du camp d’entraînement à la mi-août. En saison régulière, les Jeannois ont dominé leurs adversaires 220-56 aux points.

Les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour, que l’on voit ici à l’entraînement, entameront le moment charnière de l’année, vendredi soir, en demi-finale, face à l’école Les Sentiers (4-2), au terrain du Collège d’Alma.

« On a beaucoup de talent, mais ça ne veut rien dire quand tu n’es pas capable de tout mettre ensemble. On a déjà eu des équipes talentueuses, mais les jeunes ne s’étaient pas beaucoup entraînés et investis avant la saison. Dans ce temps-là, tu gagnes quelques matchs, mais tu te rends moins loin en séries. En ce moment, on a une saison parfaite. On a de bons espoirs. On va commencer par le match de demain, mais nos attentes sont plus grandes que ça », annonce Frédérick Munger. Le gagnant de la finale de la conférence de l’Est de Québec/Chaudière-Appalaches, la semaine prochaine, aura rendez-vous la semaine suivante avec le champion de la section Ouest du Lac-Saint-Louis. Pour le moment, l’attention des Lynx est portée sur leur premier duel éliminatoire. À leur premier match de la saison, les Lynx avaient défait Les Sentiers 41-13, mais menaient seulement 6-0 à la demie.

« Ils commencent leur saison un peu plus tard et sont moins rodés. Ils gagnent beaucoup en expérience et en maturité pendant l’année. Ça va être une équipe différente de celle du début de l’année qu’on va affronter. Ils ont quand même fini quatrièmes avec de grosses victoires. Ce sera une équipe revampée, si on veut, et ça va donner un bon match », d’indiquer Frédérick Munger.

Les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour, que l’on voit ici à l’entraînement, entameront le moment charnière de l’année, vendredi soir, en demi-finale, face à l’école Les Sentiers (4-2), au terrain du Collège d’Alma.

+

LES MUSTANGS DANS LE GROUPE 2

Sixièmes au classement général en vertu d’un dossier de 3-3, les Mustangs de l’école Odyssée-Dominique-Racine font quant à eux partie du groupe 2, qui déterminera les positions 5 à 8. Satisfait de la saison, l’entraîneur-chef Maxime Poulin aurait préféré que ses troupiers puissent affronter toutes les équipes, mais le calendrier serré ne le permettait pas. Les Mustangs n’ont pas croisé le fer avec Les Sentiers et Etchemin qui ont tous les deux terminé devant eux avec quatre victoires et deux revers. 

« C’est plate un peu parce qu’on aurait aimé départager ça dans un match et non en fonction des points pour, points contre. Sinon, on avait ça entre nos mains et ça n’a pas fini comme on voulait. Mais bon, ce n’est pas terminé encore. On va faire les matchs qu’il nous reste pour essayer de finir la saison sur le sens du monde pour nos finissants et aller le plus longtemps possible dans cette formule », explique Maxime Poulin. 

Avec une victoire la semaine dernière face à La Courvilloise, les Chicoutimiens se seraient faufilés dans le groupe A grâce au sixième bris d’égalité, mais ont perdu 6-3 dans un match très venteux. « Tout était là pour qu’on puisse aller en haut », reconnaît Maxime Poulin. 

En début de saison, les Mustangs avaient vaincu leurs adversaires de vendredi après-midi au terrain de l’UQAC, l’école secondaire du Mistral (1-5) par un pointage sans équivoque de 41-13. 

« Ce sont les séries et ils n’ont rien à perdre. Nous non plus. C’est quand même dur à évaluer comme match. Je m’attends à un match beaucoup plus serré. Je pense qu’ils se sont améliorés et ont de très bons joueurs. Je ne m’attends pas à un match à sens unique comme on a vécu au premier affrontement. Ils vont avoir pris plein d’affaires. Ce sera un match serré, mais c’est une équipe qu’on est capables d’affronter. En général, je crois qu’on est meilleurs. »

Avant le botté d’envoi de la rencontre à 14 h 30, une cérémonie permettra de remettre aux responsables de la Clinique du sein de l’hôpital de Jonquière un chèque de 1000 $ amassé par les joueurs des Mustangs, notamment avec la vente de chandails roses.