Les représentantes du Québec au Tournoi des Cœurs Scotties, Émilia Gagné (capitaine), Mélina Perron (3e), Marie-Pier Harvey (2e) et Chloé Arnaud (1re) à l’avant, ainsi que l’entraîneur Joël Gagné et la substitut Isabelle Thiboutot, ont failli causer une surprise, dimanche matin, en forçant Équipe Canada à disputer un bout supplémentaire. Les représentantes du club Riverbend se sont inclinées 5 à 6.

Les Jeannoises ont bataillé jusqu'à la dernière pierre

L’équipe junior du club de curling Riverbend d’Alma a continué d’impressionner, dimanche, au Tournoi des Cœurs Scotties en cours à Penticton, en Colombie-Britannique. Après une victoire de 9-2 contre le Nunavut samedi, Émilia Gagné et ses coéquipières, Mélina Perron (3e), Marie-Pier Harvey, Chloé Arnaud (1re) et Isabelle Thiboutot (substitut) ont donné bien du fil à retordre aux représentantes d’Équipe Canada, forçant même la tenue d’un bout supplémentaire avant de concéder la victoire 5 à 6 à leurs expérimentées adversaires.

Équipe Canada, composée de Michelle Englot (capitaine), Kate Cameron (3e), Leslie Wilson (2e), Raunora Westcott (1re) et Briane Meilleur (substitut), a amorcé la rencontre en inscrivant deux points, ce à quoi les Jeannoises, qui représentent le Québec, ont aussitôt répliqué avec deux points au bout suivant. Équipe Canada a ajouté un point aux deux bouts suivants, tandis que l’équipe Riverbend faisait de même aux 5e et 8e bouts pour créer à nouveau l’égalité. Équipe Canada a repris les devants par un point au 9e, mais voilà qu’Émilia et ses coéquipières ont réussi à niveler la marque pour forcer la tenue d’un 11e bout.

« Elles ont livré toute une bataille à Équipe Canada. Ç’a été un peu surprenant. Je leur avais dit de garder cela serré le plus longtemps possible et c’est ce qu’elles ont fait. Au 10e bout, je pensais bien que ça y était. (...) La supplémentaire s’est moins bien déroulée malgré qu’on a eu notre chance. Mais il a fallu qu’Englot, la capitaine, réussisse sa dernière pierre pour nous vaincre », a raconté Joël Gagné, entraîneur de l’équipe et père d’Émilia en entrevue téléphonique.

À la bonne place

Quant à la capitaine d’Équipe Québec (1-1), elle était fière de leur prestation. « Je pense qu’on s’est très bien battue et que l’on peut être fières de notre performance, même si le résultat ne s’est pas terminé en notre faveur au final. On a su profiter de nos opportunités aux bons moments et c’est ce qui nous a sauvées lors de certains bouts et c’est ce qui a fait que la partie a pu demeurer serrée », a résumé Émilia Gagné.

En soirée (22 h, heure du Québec), elles affrontaient l’Ontario (0-2), qui était en quête d’une première victoire. « On va se préparer de la même façon que pour nos deux premières parties, c’est-à-dire de donner le meilleur de nous-mêmes et, comme ç’a bien été, on va essayer de continuer sur notre lancée. »

Rappelons que l’équipe junior du club Riverbend en est à sa première participation au Championnat canadien féminin. Émilia Gagné admet qu’au début, elles ont été un peu impressionnées par le décorum et les grands noms du curling, mais ça s’est rapidement tassé. « Je sens qu’on s’adapte très bien et plus ça va, plus on sent qu’on a notre place ici », a-t-elle conclu.