En raison des conditions climatiques, le match entre les Couguars et les Jeannois s’est déroulé majoritairement au sol. À ce petit jeu, les Almatois ont eu le dessus au compte de 17-14.

Les Jeannois s’imposent 17-14

Non seulement les Jeannois du Collège d’Alma (4-2) ont pris une revanche sur les Couguars du Cégep de Chicoutimi (3-3) pour se qualifier pour les séries éliminatoires au football collégial, division 3, ils ont également pris une option sur le deuxième rang de la section Nord-Est, l’emportant 17-14 dans une fin de match endiablé au terrain de l’UQAC.

Avec la température médiocre et la pluie, le jeu s’est surtout déroulé au sol. Les Jeannois tiraient de l’arrière 14-2 à mi-chemin de la rencontre. Les locaux ont frappé dès leur séquence initiale par la passe, par l'entremise de Pierre-Olivier Dupéré . Sur le dernier jeu de la demie, Alexis Boulanger a franchi la zone payante pour donner une priorité de 12 points aux Chicoutimiens. La deuxième moitié a été l’affaire des Almatois, aidés par plusieurs pénalités des Couguars. Le quart-arrière Jean-Philippe Cordero a d’abord entamé la remontée des Jeannois. Les Couguars semblaient en voie de tenir le coup après avoir stoppé leurs adversaires à la ligne des buts avec trois minutes à faire, mais les Jeannois ont forcé un échappé et David Villeneuve a placé les siens en avant pour la première fois, encore une fois au sol. Les Couguars n’avaient toutefois pas dit leur dernier mot et étaient en position de forcer la prolongation, mais Amaury Adjout a bloqué la tentative de placement qui aurait forcé le temps supplémentaire.

«C’est une victoire super émotive. Je pense que tout le monde a donné son meilleur», a laissé tomber l’entraîneur victorieux, Jean-Philip Caron.

«Depuis le début, c’est ce qu’on recherchait de progresser. Je pense que notre offensive a été quand même bonne à certains moments. C’est vraiment notre défensive qui a pris charge. On a freiné l’un des très bons duos de porteurs de la ligue. On était prêts. Oui, on a fait quelques petites erreurs, mais pour le reste, c’est plutôt satisfaisant», a-t-il poursuivi, convenant que le prochain match de sa formation, à Rimouski, sera déterminant pour la course à la deuxième place. Il avait toutefois une mauvaise nouvelle à annoncer alors que le quart-arrière Cordero s’est blessé à l’épaule avec quelques minutes à faire et des examens seront faits dans les prochains jours. «On a réussi à se relever et finir le travail quand même», d’exprimer Caron.

«On a été indisciplinés, a résumé de l’autre côté Nicolas Ménachi, tout de même très prudent dans ses commentaires. On a écopé de plus de punitions qu’ils ont de verges.

«Ça nous met dans l’embarras. On s’est tirés dans le pied. On va travailler fort lundi, c’est tout ce qu’on peut faire pour l’instant. C’est la seule option qu’on a de se relever les manches et travailler», a-t-il annoncé. La semaine prochaine, les Couguars seront également sur la route, mais pas trop loin, à Jonquière face aux Gaillards de Jonquière qui sont toujours parfaits cette saison, en cinq rencontres. Avant de penser aux Couguars, les Jonquiérois ont rendez-vous avec à Shawinigan samedi contre une formation qui en arrache depuis le début de la saison.