Avant d’entreprendre leur tournoi à Worcester, les Jeannois ont assisté à un match de la NCAA entre Yale et New Hampshire vendredi soir.

Les Jeannois perpétuent la tradition

La tradition du temps des Fêtes se poursuit pour les joueurs du programme de hockey des Jeannois du Collège d’Alma, qui passent la fin de semaine dans la région de Boston pour participer à un tournoi regroupant huit équipes. Pour l’occasion, ils affronteront trois clubs américains, à Worcester.

« C’est une nouvelle formule et j’aime ça. On appelle ça un peu une espèce de coupe nord-américaine. Il y a quatre équipes de notre ligue et quatre équipes d’une ligue locale. On n’affronte pas les équipes du Québec. Ce sont vraiment nos équipes qui viennent affronter leurs équipes. Ça va être de voir quelle ligue va sortir gagnante. Un moment donné, si on a plus d’équipes, ils vont monter aussi. On espère que ça deviendra un événement de plus en plus intéressant », explique l’entraîneur-chef Pascal Hudon.

« L’an dernier, c’était une formule de tournoi. C’était différent. Tu ne sais jamais où tu vas te retrouver et on a pogné des équipes du Québec. Là, c’est vraiment un mode showcase. C’est pour ça qu’on joue deux matchs samedi et un dimanche matin, puis on s’en va, peu importe les résultats », précise-t-il.

Ce périple annuel marque également le retour pour les Jeannois, qui ont disputé leur dernier match le 7 janvier. Présentement en 10e position au classement avec un dossier de 14-11-2, ils ont des matchs en main sur toutes les autres équipes avec 13 rencontres d’ici la fin du calendrier régulier, à compter de la semaine prochaine. « En même temps, on n’a pas encore pratiqué. Samedi, on va embarquer et jouer, annonce Pascal Hudon. C’est un retour aux sources et un gros voyage ensemble. Ça nous permet de nous revoir également. Avec trois matchs et trois ou quatre bons entraînements la semaine prochaine, je pense qu’on va être prêts pour recommencer notre dernier bout de saison. »

Comme ils ne jouaient pas vendredi, ils ont quitté dans la nuit de jeudi à vendredi. Au lieu d’un match des Bruins de Boston, ils ont assisté à une rencontre de première division de la NCAA entre New Hampshire et Yale.

Un nouveau joueur prenait place dans l’autobus des Jeannois pour le long voyage. Après une demi-saison avec le Drakkar de Baie-Comeau, le défenseur Vincent Dupuis se joint à la formation almatoise qui l’avait recruté avant qu’il fasse sa place avec la formation de la LHJMQ.

« C’est une très bonne nouvelle. Oui, c’est un défenseur, mais présentement, on a besoin d’offensive et c’est un défenseur très offensif. C’était quand même le troisième marqueur des Élites de Jonquière midget AAA l’an dernier. C’est un bon défenseur, mais il va nous amener aussi un petit quelque chose en attaque. On va chercher à impliquer encore plus nos défenseurs dans notre jeu offensif et essayer de générer de l’offensive avec eux. On avait déjà un beau noyau pour ça et Vincent s’y ajoute. Je vais le laisser créer aussi. Il a un bon sens du jeu offensivement », fait valoir Pascal Hudon.

« On a une jeune équipe. En début de saison, j’étais assez à l’aise de dire qu’on a gagné des matchs, mais on était chanceux. C’est sûr qu’offensivement, je ne me cache pas, je m’attends à ce qu’on trouve le moyen d’aller chercher des buts. Dernièrement, j’aimais la façon dont on jouait défensivement, mais on ne marquait pas de buts. Je m’attends à ce qu’on serre encore plus le jeu et qu’on mette plus de hargne sur les petits détails défensifs », avance-t-il sur le style de jeu qu’il entend préconiser après les Fêtes.