Edwin Encarnacion

Les Indians auraient embauché Edwin Encarnacion

Les Indians de Cleveland ont visé la clôture et ça a fonctionné. Couronnant une année au cours de laquelle ils sont venus à une victoire de gagner la Série mondiale, la formation de l'Ohio a mis sous contrat le cogneur de puissance et joueur autonome Edwin Encarnacion pour trois ans et 60 millions $ US, jeudi soir.
L'entente est conditionnelle à ce qu'Encarnacion subisse avec succès un examen médical, selon ce qu'ont affirmé à l'Associated Press deux sources. Ces personnes ont requis l'anonymat puisque les Indians n'ont pas encore annoncé l'embauche.
L'un des frappeurs de puissance les plus craints du baseball, Encarnacion a maintenu une moyenne de ,263/,357/,529 la saison dernière avec les Blue Jays de Toronto. Il a frappé 42 longues balles il a a produit 127 points. Il a atteint le plateau des 30 circuits pour une cinquième année consécutive.
Au cours de ces cinq saisons, il a frappé en moyenne 39 circuits et produit 110 sur 145 matchs.
En 1513 matchs de saison en carrière, il revendique une moyenne de ,266/,352/,498 avec 310 circuits et 942 points produits. Il a été repêché par les Rangers, en 2000, et il a fait ses débuts dans les Majeures avec les Reds, en 2005.
Encarnacion avait rejeté l'offre qualificative de 17,2 millions $ des Blue Jays, au terme de la saison. Cette offre assurait l'équipe torontoise d'une compensation si le joueur de premier coussin décidait de s'entendre avec une autre formation en tant que joueur autonome.
Il aurait ensuite refusé une offre de 80 millions $ sur quatre avant de profiter de l'autonomie
Encarnacion avait été acquis par les Blue Jays, en 2009, lors d'une transaction avec les Reds de Cincinnati. Il a fait écarquiller les yeux en 2012, quand il a claqué 42 circuits et il a produit 110 points. Depuis, il est considéré comme un des meilleurs frappeurs de puissance des Majeures. Encarnacion a empoché 10 millions $ cette année.
L'athlète de 33 ans natif de La Romana, en République dominicaine, a aidé les Blue Jays à mettre fin à une disette de 22 ans sans participer aux séries éliminatoires, en 2015, alors que l'équipe a accédé à la Série de championnat de l'Américaine avant de s'incliner contre les Royals de Kansas City.
En 2016, Encarnacion a frappé le coup de circuit victorieux du match éliminatoire de l'Américaine, contre les Orioles de Baltimore. Les Blue Jays ont ensuite battu les Rangers du Texas en Série de sections pour une deuxième année consécutive, mais ils ont ensuite baissé pavillon contre les Indians.
Ces derniers souhaitent maintenant que l'ajout d'Encarnacion soit l'ingrédient qui leur permettra de remporter une première Série mondiale depuis 1948. En octobre, ils se sont forgé une avance de 3-1, mais les Cubs de Chicago ont remporté les trois rencontres suivantes pour mettre fin à une disette de 108 ans.