Les entraîneurs du club Jako de Jonquière, Mélissa Pressé et Samuel Le Moignan, accompagnent les athlètes Maria Cyr, Frédérique Vigneault et Jade Boulianne.

Les gymnastes d'ici brillent à l'échelle provinciale

Les gymnastes de Chicoutimi et Jonquière ont obtenu leur part de succès dans les derniers jours. Plusieurs performances dignes de mention ont permis à des athlètes de se qualifier pour des compétitions d'envergure.
La présentation des championnats de l'est du Canada en gymanastique, en fin de semaine au Nouveau-Brunswick, a permis à David Imbeault de remporter les grands honneurs dans sa catégorie. L'athlète qui évolue chez les 13 ans et plus, niveau 4, a gagné la médaille d'or au total des appareils. Il a également aidé le Québec à terminer en première position parmi les provinces en lice.
De plus, le jeune gymnaste du club Sagym a terminé premier au saut, troisième à la barre fixe, sixième aux arçons et aux anneaux, septième aux barres parallèles et huitième au sol. Il est donc reparti avec quatre médailles au cou. Également présent à la compétition, Mathis Fortin a aidé le Québec à finir en deuxième position chez les 13 ans et plus, niveau 3. Il a ajouté une médaille individuelle avec l'argent aux arçons, pour terminer 13e au total des appareils.
Club Jako
Le club Jako de Jonquière a également brillé la fin de semaine dernière. Frédérique Vigneault et Alexandre Potvin défendaient les couleurs du Québec aux championnats de l'est du Canada.
Jade Boulianne a quant à elle réalisé un fait rare. L'athlète de 16 ans, qui évolue dans la catégorie JO 10, 16 ans et plus, s'est qualifiée pour représenter le Québec à la finale des championnats canadiens, présentés à Montréal à la fin du mois. La jeune femme a remporté l'or au sol, en plus de finir troisième au total des appareils lors de sa dernière compétition.
« C'est tout un exploit que réalisent ces jeunes athlètes et ces résultats sont le fruit de centaines d'heures d'entraînement sous la gouverne de quatre entraîneurs dévoués et compétents, c'est-à-dire Mélissa Pressé, Catherine Lalancette, Alex Savard et Samuel Le Moignan, a mentionné l'adjointe administrative du club Jako, Josée Gravel, dans un communiqué. C'est aussi un bel exemple que c'est possible de former des gymnastes élites en dehors des grands centres et le club de gymnastique Jako le prouve encore une fois. »