Les Gaillards du Cégep de Jonquière pourraient évoluer en division 1 dans un avenir rapproché.

Les Gaillards visent la division 1

Dans un avenir plutôt rapproché, le Cégep de Jonquière souhaite voir deux de ses équipes sportives évoluer dans un réseau de compétition plus relevé. Des démarches ont été entamées afin que ses formations de volleyball féminin et de basketball masculin fassent le saut en division 1 du sport collégial provincial dès la saison 2019-2020.
« Nous avons envoyé des lettres d'intention pour notre volleyball féminin et notre collégial masculin pour confirmer notre désir de graduer en division 1, explique Steve Dufour, conseiller en affaires étudiantes et responsable des sports au Cégep de Jonquière. La procédure prévoit qu'il faut envoyer une lettre d'intention avant le 1er septembre au RSEQ (Réseau du sport étudiant du Québec). En théorie, la réponse doit être connue le 15 décembre. Ça laisse un an et demi à un collège pour se préparer. Maintenant que nos lettres d'intention sont envoyées, nous avons jusqu'au 1er décembre pour préparer le cahier de charge. »
Steve Dufour estime que le Cégep de Jonquière possède toutes les cartes dans son jeu pour augmenter le calibre de ses deux équipes. Il signale dans un premier temps qu'elles ont fait leur preuve au cours des dernières saisons en obtenant de bons résultats en division 2. Il ajoute que les prochaines campagnes s'annoncent tout aussi intéressantes parce que la relève est là.
« Nous pensons que nous sommes rendus là au niveau de la qualité de nos équipes, précise-t-il. En plus, nous avons des entraîneurs de qualité. Ça fait deux ou trois ans que ça nous trotte dans la tête, mais il fallait d'abord que nos équipes gagnent et que les structures en dessous du niveau collégial soient solides. Les structures de développement sont très importantes.
« En volleyball, le club Saguenay va excessivement bien présentement. Il y a une grosse qualité de volleyball dans la région, ce qui nous permet de croire que nous serons compétitifs en division 1. En basketball, de bons éléments s'en viennent du côté du Bleu et Or ainsi que du Noir et Or. En plus, la présence de Philippe (Hurtubise) à Basketball Saguenay est très positive. Ses équipes ont très bien fait cet été. Même s'il ne fait plus partie de nos entraîneurs avec les Gaillards, il demeure une bonne ressource. »
Les demandes présentées par le Cégep de Jonquière seront analysées par un comité de sélection composé du directeur du sport collégial au RSEQ, du responsable de la discipline concernée et de représentants des fédérations provinciales de volleyball et de basketball.
Steve Dufour note que la démarche est effectuée avec la bénédiction de la direction du Cégep de Jonquière. Cet appui était primordial puisqu'une présence en division 1 risque de coûter un peu plus cher.
« Nos équipes joueraient un peu plus de matchs en division 1, mais la grosse différence se situerait évidemment au niveau du calibre de jeu, poursuit Steve Dufour. Il faudrait aussi voyager passablement plus puisqu'on parle de ligues vraiment provinciales. En volleyball, l'équipe la plus proche est celle de Garneau. Plusieurs équipes sont dans la région de Montréal. Même chose en basketball. Il y a une équipe à Sainte-Foy, mais les autres sont plus éloignées. »
Steve Dufour croit que des équipes en division 1 pourraient avoir un effet positif sur le recrutement de joueurs de qualité, notamment en gardant dans la région les meilleurs jeunes éléments du Saguenay-Lac-Saint-Jean.