Samedi, à leur premier match, les joueuses de l’entraîneur-chef Daniel Dawson ont offert une solide opposition aux finalistes de la dernière saison, les représentantes du Cégep de Garneau, s’inclinant toutefois en cinq manches de 21-25, 25-23, 13-25, 31-29 et 15-8.

Les Gaillards vendent chèrement leur peau

Les Gaillards du Cégep de Jonquière ont chèrement vendu leur peau, à leurs débuts officiels en première division de volleyball collégial féminin, mais ont tout de même subi trois défaites lors du tournoi d’ouverture à Sherbrooke.

Samedi, à leur premier match, les joueuses de l’entraîneur-chef Daniel Dawson ont offert une solide opposition aux finalistes de la dernière saison, les représentantes du Cégep de Garneau, s’inclinant toutefois en cinq manches de 21-25, 25-23, 13-25, 31-29 et 15-8. Dimanche, elles ont ensuite baissé pavillon 3-1 devant les hôtesses de la fin de semaine. Les Jonquiéroises ont terminé l’événement avec une autre défaite en cinq manches, cette fois 18-25, 25-13, 25-18, 21-25, 9-15 devant le Cégep de l’Outaouais.

« Je suis très fier des performances de mon équipe, les filles ont été dans le coup toute la fin de semaine. Malheureusement, la victoire se fait attendre, mais c’est extrêmement positif, lorsqu’on réalise qu’on a ces résultats, à notre première apparition dans la meilleure ligue collégiale de volleyball au Québec. Nous avons choisi d’évoluer en division 1 parce qu’on voulait de l’adversité et jouer de bons matchs, toutes les semaines. C’est exactement ce qu’on a pu voir cette fin de semaine. Nous avons très hâte à la suite des choses », a commenté Daniel Dawson dans un communiqué, mentionnant avoir grandement apprécié la défensive ainsi que la réception de service de sa formation.

Les Gaillards seront de retour en action, en fin de semaine prochaine, à Montréal, avec des affrontements face à Édouard-Montpetit et Lionel-Groulx. Elles disputeront ensuite leur première partie locale le 8 novembre lors de la visite du Cégep de Garneau dans le gymnase du Cégep de Jonquière.