Le camp des Gaillards s’est mis en branle samedi dernier avec 49 joueurs, dont une vingtaine de recrues, et l’entraîneur-chef, François Laberge, se dit satisfait de l’exercice.

Les Gaillards en action contre les Volontaires

À une semaine du début des hostilités au football collégial division 3, les Gaillards du Cégep de Jonquière vont répéter l’expérience d’un match préparatoire contre une équipe de division 2, mais cette fois sur leur terrain, vendredi soir. Pour l’occasion, les Volontaires du Cégep de Sherbrooke et l’entraîneur-chef dolmissois Jean-Philippe Gauthier seront en ville.

« C’est la suite de l’an passé. On avait bien aimé comment ça s’était passé. La différence, c’est que l’an dernier, on débutait la saison une semaine plus tard. Avec le désistement du Collège d’Alma, ç’a changé un peu les plans, mais on a tout de même voulu garder le match hors-concours », explique l’entraîneur-chef des champions en titre du Bol d’Or, François Laberge.

Pour ceux qui vont se rendre sur place à compter de 18 h 30, il est important de préciser qu’il ne s’agira pas d’un match traditionnel. En début de soirée, les deux équipes seront divisées en unités qui s’affronteront (receveurs c. demi-défensifs, porteurs de ballon c. secondeurs et lignes). Ensuite, les offensives de chaque équipe se mesureront aux défensives avec l’accent sur la passe et sur la course au sol. Finalement, l’activité se terminera avec un match simulé 12 contre 12 de quatre quarts, mais sans retour de botté sur les unités spéciales.

« Il n’y a pas vraiment de pointage. Ce qu’on veut, c’est de mettre nos gars dans l’action. Même si ce ne sont pas les partants, on va essayer de partager le temps de jeu pour que tout le monde soit dans la mêlée et pour pouvoir valider qui est rendu où dans sa progression », fait valoir François Laberge.

Le camp des Gaillards s’est mis en branle samedi dernier avec 49 joueurs, dont une vingtaine de recrues. L’entraîneur-chef mentionne qu’environ la moitié du cahier de jeux a été inséré jusqu’ici.

Les Gaillards entameront leur saison régulière le 24 août, à La Pocatière. « On rentre tranquillement le cahier de jeux. Avec pas mal de nouveaux, il faut être patients, mais ça va quand même bien. On roule nos affaires », avance-t-il.