Après avoir remporté le Championnat collégial division 2 Nord-Est deux ans de suite, les Gaillards du Cégep de Jonquière feront le saut en division un lors de la saison 2019-2020.

Les Gaillards admises en division un

Les Gaillards du Cégep de Jonquière joindront la première division au volleyball féminin à compter de la saison 2019-2020. La demande déposée en septembre dernier a reçu une réponse positive de la part du Réseau du sport étudiant du Québec.

« Le Cégep de Jonquière a un bel historique en volleyball féminin. On peut penser à l’époque de Michel Gagnon et des Hirondelles qui étaient associées au Cégep de Jonquière. C’était un très gros calibre », a rappelé le conseiller en affaires étudiantes et responsable des sports, Steve Dufour, quelques minutes après avoir reçu le courriel de confirmation mercredi après-midi. 

Il s’agira d’une première équipe en division un pour les Gaillards et la deuxième dans la région, après les Jeannois du Collège d’Alma en hockey masculin. « Sans dire que c’était un rêve, c’était un bel objectif d’avoir un jour une équipe en division un », d’exprimer Steve Dufour, arrivé en poste en 2004. 

Les responsables du dossier, qu’ils estimaient solide et planifié depuis longtemps, avaient envoyé une lettre d’intention en septembre. Ils se sont ensuite rendus à Montréal le 26 mars, pour une présentation de plus d’une heure devant le comité de sélection réunissant trois membres du RSEQ, dont le directeur du sport collégial Benoit Carrière, une personne de Volleyball Québec et une autre du volleyball universitaire. 

« Il y a trois ou quatre ans, avec l’entraîneur Daniel Dawson, on a commencé à en parler sérieusement. On attendait le bon moment. L’an dernier, après la saison, on s’est dit que depuis plusieurs années, on allait bien. On a une belle structure avec le Club de volleyball Saguenay qui nous fournit de bonnes joueuses. C’est une belle pépinière pour nous. Les équipes scolaires sont en santé. Il y a beaucoup de volleyball scolaire dans la région. La plupart des écoles ont des équipes. On s’est dit que c’était le temps d’y aller », de faire valoir Steve Dufour, avouant que cette promotion se traduira par une augmentation substantielle du budget d’exploitation.

« C’était important pour nous d’être prêt. On devait avoir l’appui du Cégep. Avant de se lancer, je me suis assuré auprès de mon patron Dave McMullen et du directeur général de l’institution, Raynald Thibeault, que c’était un projet viable financièrement. J’ai eu tous les appuis dont j’avais besoin », d’assurer Steve Dufour.

Sur le terrain, les Gaillards ont montré, au cours des dernières années, la qualité de l’équipe, remportant le titre du Championnat de la section Nord-Est division 2, au cours des deux dernières années, ainsi que l’argent aux Championnats provinciaux en 2017. 

Durant les derniers mois, les joueuses ont également pris part à un tournoi open senior à Moncton, deux étapes du circuit provincial 21 ans et moins ainsi que la Coupe de l’Est du Canada. « On a déjà fait quatre gros tournois dans les derniers mois. On est en mode préparation de ce côté », mentionne le responsable des sports. 

« Au lieu d’évoluer au Saguenay-Lac-Saint-Jean et Côte-Nord, on va se retrouver à jouer dans une ligue provinciale à huit équipes. Le collège le plus près de chez nous, ce sera le Collège Garneau à Québec », souligne-t-il, mentionnant que les autres formations se retrouvent en Outaouais, Sherbrooke, Édouard-Montpetit, André-Laurendeau, Lionel-Groulx et Bois-de-Boulogne. Au lieu de quelques tournois disputés sur une fin de semaine, dans la division un, les équipes s’affrontent dans des matchs uniques au meilleur de trois manches, le même modèle qu’au niveau universitaire. 

Sur le plan du recrutement, cette nouvelle aura également des répercussions intéressantes. « On sait que les secteurs de la Côte-Nord et de Charlevoix sont de bons coins de volleyball. On espère pouvoir attirer une ou deux filles pour améliorer notre équipe », de mentionner Steve Dufour, précisant que le bassin de recrutement sera également provincial, selon le programme d’études des joueuses. 

Basketball

Une réponse est également attendue prochainement pour la demande logée au basketball masculin, division un, en même temps que celle du volleyball féminin. Une présentation a également été faite dernièrement sauf que cette fois, cinq collèges sont en lice, ce qui rend les décisions plus complexes en raison des nombreux éléments à prendre en compte.