Guillaume Brassard a bien fait devant le filet des Espoirs.

Les Espoirs trébuchent à leur premier match

Les Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont amorcé la défense de leur titre avec une défaite de 3-2 devant le Typhon du Séminaire Saint-François, vendredi, au Foyer des loisirs.

Champions l’an dernier dans la classe AAA élite, les Espoirs ont connu un bon début de match, sans toutefois réussir à enfiler l’aiguille. Le Typhon a brisé la glace à mi-chemin de la deuxième période, avant d’ajouter un deuxième but en début de troisième. Les Espoirs ont réduit l’écart à 2-1, mais les visiteurs ont doublé leur avance en comptant dans un filet désert. Les régionaux ont porté le pointage à 3-2, mais il restait seulement cinq secondes à faire au match.

Vincent Collard et Olivier Flageole ont inscrit les buts des Espoirs.

On n’a pas été capables de prendre l’avance en première période et je pense que c’est ce qui a fait mal, a résumé l’entraîneur en chef des Espoirs pee-wee, Jonathan Fleury. On a fait ce qu’on voulait en troisième période, c’est-à-dire se présenter davantage au filet. On a réussi à marquer deux buts de cette façon. Je ne suis pas déçu du match qu’on vient de jouer, si on se présente comme ça lors de notre prochain match, je pense qu’on a de bonnes chances de gagner. »

Les Espoirs disputent leur prochain match vendredi après-midi, au Palais des sports, face aux Estacades de la Mauricie.

Dans la classe AAA relève, les Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont baissé pavillon au compte de 2-1 face au Cyclone de Québec. Les joueurs de William Bourque renouent avec l’action vendredi soir au Foyer des loisirs face aux Cascades de Victoriaville.

Autres résultats

Dans les autres matchs mettant aux prises des équipes de la région dans la classe BB, les Saguenéens de Chicoutimi ont battu les Jeannois d’Alma 4-2 et les Bulldogs de Saint-Félicien ont blanchi les Dynamos de Chicoutimi 2-0.

En terminant, précisons que le National de La Baie a bel et bien remporté une victoire de 3-1 contre les Éperviers de Chicoutimi dans la classe A mercredi, et non l’inverse