Les plus jeunes ont affronté les plus vieux, hier, lors de l'entraînement des Saguenéens. Les joueurs des Espoirs pee-wee AA du Saguenay participeront au Tournoi pee-wee de Québec,

Les Espoirs dans la cour des grands

C'est devenu une tradition annuelle! Les jeunes joueurs des Espoirs du Saguenay pee-wee AA qui participeront au Tournoi pee-wee de Québec ont partagé la glace avec les grands une trentaine de minutes hier après-midi au centre Georges-Vézina.
Auparavant, les joueurs des Saguenéens junior majeur ont tenu leur entraînement régulier sous le regard attentif des plus jeunes qui avaient enfilé leur équipement et attendaient le signal pour sauter sur la patinoire. L'entraîneur-chef Patrice Bosch leur a finalement fait signe de venir les rejoindre et quelques secondes plus tard, tous les jeunes étaient sur la patinoire avec le sourire.
À Québec, les Espoirs, qui sont dirigés par Samuel Arsenault, porteront les couleurs des Saguenéens. Ils ont obtenu ce droit en remportant les honneurs d'une courte série de deux matchs contre leurs homologues du Lac-Saint-Jean avant les Fêtes.
Lorsque la demande lui est parvenue, Patrice Bosch n'a pas hésité bien longtemps avant d'accepter. Il souligne que pour les jeunes, s'entraîner avec les Saguenéens représente un moment marquant. «Tu vois l'épanouissement dans le visage de certains jeunes», a-t-il mentionné, ajoutant que l'activité terminait bien une bonne semaine d'entraînement après trois défaites dans les Maritimes.
Le pilote des Bleus n'avait rien prévu pour cet entraînement spécial. Les Sags et les mini-Sags ont fait deux exercices dans la bonne humeur avant de conclure avec un petit match simulé impliquant tous les joueurs des deux équipes. Pas besoin de préciser que ça faisait beaucoup de monde sur la patinoire. Avant de quitter sous une haie d'honneur des plus grands, les Espoirs ont eu droit à un petit discours de Simon Tremblay, natif de Dolbeau-Mistassini, sur l'importance de bien représenter la région et les Saguenéens.
Le défenseur Carl Tremblay sait très bien ce qui attend les jeunes Espoirs. Il a eu la chance de prendre part au tournoi à trois reprises. Une année, à Charlevoix, il a été surclassé dans le pee-wee alors qu'il était toujours d'âge atome. À sa troisième participation, il avait même représenté les mini-Remparts. «Je vais m'en rappeler toute ma vie. À 12 ans, j'ai joué devant 12 000 personnes. C'était stressant et j'y pense encore. C'est le rêve de tout joueur de faire le Tournoi pee-wee», de confier le défenseur de 18 ans.
Les Espoirs amorceront leur tournoi le 14 février prochain au Colisée alors qu'ils affronteront les Jets de la Floride. Les Espoirs du Lac-Saint-Jean ont également obtenu le droit de participer au prestigieux tournoi mondial de Québec en raison de leurs bonnes performances dans la Ligue d'excellence du Québec. Ils feront les frais des premiers moments de l'événement alors qu'ils disputeront le troisième match à l'horaire le 12 janvier contre les Tigres de Victoriaville.
Dainsley@lequotidien.com