Lors de leur match contre les Estacades de Trois-Rivières dimanche, au Foyer des loisirs, les Élites de Jonquière ont fait face à des adversaires coriaces, mais ils ont été en mesure de l’emporter 5-3, pour signer leur 9e gain de la saison.

Les Élites font preuve de caractère

Dans la Ligue de hockey midget AAA, les Élites de Jonquière ont eu le dernier mot 5-3 sur les Estacdes de Trois-Rivières, dimanche, au Foyer des loisirs, mais ce ne fut pas un match de tout repos.

Les protégés de l’entraîneur-chef Steve Thériault ont en effet dû batailler jusqu’à la toute fin, puisque les Trifluviens ont réussi à créer l’égalité à trois reprises, avant que les Élites ne ferment les livres avec deux buts, dont un dans un filet désert, pour confirmer leur victoire.

Le trio de Charles-Édouard Drouin (1 but, 3 passes/1re étoile), Charles Tremblay (2 buts, 2 passes/2e étoile) et Mathieu Boulianne (1 but, 3 passes/3e étoile) était en feu, inscrivant quatre des cinq buts de la rencontre, le 2e appartenant à Antoine Savard. Comme l’a souligné Steve Thériault, cette fois-ci, ce sont les locaux qui ont été les premiers à s’inscrire au pointage, Drouin marquant en avantage numérique. Toutefois, les Élites ont encore une fois écopé de pénalités qui auraient pu leur coûter cher. Les deux équipes se sont ensuite relancées au pointage pour faire 3-3 avec 22 secondes à faire en deuxième, le 2e d’Antoine McMahon. Charles Tremblay ayant fait part de son mécontentement aux officiels a écopé d’une punition et les Élites ont encore une fois amorcé la période suivante à court d’un homme. Heureusement, Tremblay s’est racheté en maquant le but vainqueur tandis que Boulianne a confirmé la victoire avec un but dans un filet désert.

En entrevue d’après-match, Steve Thériault accordait une bonne note à ses troupes, même s’il avoue être un tanné de parler d’indiscipline. « Je suis content de l’effort. Dernièrement, on a fait preuve de caractère en revenant de l’arrière. Aujourd’hui, on a pris les devants en partant et ça faisait longtemps qu’on ne l’avait pas fait. Les joueurs n’ont peut-être pas respecté le plan établi à la perfection, mais l’intention était là, ce qui n’est pas toujours le cas. Je leur donne une bonne note par rapport à la cohésion de l’équipe. »

Quant à l’indiscipline, il n’a rien à redire quand une pénalité survient dans le feu de l’action. « On veut une équipe intense et ça arrive qu’on écope de punitions dans le feu de l’action. C’est sera toujours défendable. Mais quand ils ont fait 3-3 en fin de deuxième période et qu’on a eu une punition pour du blabla, c’était mettre l’équipe dans le trouble pour rien », convient-il.

Au cours des prochains jours, l’entraîneur mettra l’accent sur le travail et la concentration en défensive. « On a beaucoup d’offensive et un avantage numérique qui est à peu près à 20 %. On compte beaucoup de buts à 5 contre 5. C’est positif, mais il faut encore mieux se défendre. Si on se défend mieux, on va récupérer plus de rondelles et on va créer plus d’offensive encore plus souvent », de conclure le pilote jonquiérois.